Balade 👟 Jusqu’au au 25 novembre 2018, les Guides du Vexin français vous proposent, les dimanches, des visites thĂ©matiques accompagnĂ©es pour dĂ©couvrir les richesses du Vexin français !DĂ©couvrez le programme des sorties đŸŒŸđŸ‘‰ https://t.co/UuBvFNyvoU https://t.co/JPKZ0xdU0P

Gracieusement vĂŽtre – Harold FEINSTEIN – du 24 mai au 31 aoĂ»t 2018 – galerie Thierry Bigaignon

AprĂšs une premiĂšre exposition en 2017 qui mettait Ă  l’honneur l’optimisme contagieux du photographe amĂ©ricain alors qu’il dĂ©peignait la jeunesse et l’insouciance de l’aprĂšs-guerre, la Galerie Thierry Bigaignon prĂ©sente la deuxiĂšme partie de la rĂ©trospective consacrĂ©e Ă  Harold FEINSTEIN, avec une sĂ©rie de photographies prises entre 1966 et 1988.

Ses photographies immortalisent en noir et blanc des moments particuliers de la vie des New-Yorkais, s’immisçant dans leur quotidien pour mieux mettre en lumiĂšre l’humanitĂ© de ces personnages. Harold FEINSTEIN dĂ©crivait lui-mĂȘme ces images comme « un petit Ă©chantillon de [son] voyage photographique tĂ©moignant de la beautĂ© et du mystĂšre de cette vie humaine » .

A l’occasion de cette exposition Ă©vĂ©nement, la galerie mettre en vente sur le site COLLECTORS CONFIDENTIEL une photographie rare de Harold FEINSTEIN.

4Ăšme Ă©dition du festival Les Nuits des ArĂšnes
29, 30 et 31 août et le 1er septembre 2018 aux ArÚnes de LutÚce
Le festival Les Nuits des ArÚnes propose de mettre en résonance la parole artistique et la parole
citoyenne, via une expĂ©rience sensible de l’une et de l’autre, qui favorise l’engagement dans la
citĂ©. Au cƓur des arĂšnes de LutĂšce, le public est invitĂ© Ă  quatre jours de spectacles, concerts,
expositions,confĂ©rences,dĂ©bats,jeux,ateliers artistiques…
Les spectacles
Before / Mercredi
Housecall/JohnTareugram/Bigzy(DJset)
Jeudi
Garance (concert)
Les Hurlements d’LĂ©o (concert)
Vendredi
Mokish (concert) ”Ta vie sera plus moche que la mienne”, Didier Super
(théùtre) Samedi
Ruben Jacobina & Invités (concert)
”La fuite”, Olivier Meyrou avec Matias Pilet
(thĂ©Ăątre) ”1336 (Parole de Fralibs)”, Philippe
Durand (théùtre)
Le débat
1968-2018 : Quelles rĂ©pressions de l’expression ?
Est-on plus libre de revendiquer ? Dans quels espaces d’expression politique ?
OĂč trouver le courage pour mobiliser ? Peut-on encore prendre la rue ?
Intervenants : Ludivine Bantigny, Loïc Blondiaux, Nicolas Matyjasik et d’autres à confirmer
Les expositions
”The Parisianer 2050” par The Parisianer / ”Piafs !” par Errratum & Maison Tangible
Mais aussi
Marché de créateurs Made in France / ateliers artistiques / visites guidées des arÚnes de
LutĂšce
Pour plus d’informations lesnuitsdesarenes@gmail.com

 

La couveuse d’activitĂ© «les champs des possibles» et l’association Brebislaine organisent les 8 et 9 septembre pour la premiĂšre fois Ă   Fontainebleau, le festival des Bergers des Brebis et de Laine.
AprĂšs une premiĂšre Ă©dition en 2016 ayant accueilli 2000 personnes Ă  Bray sur Seine (77), le festival des Bergers, des Brebis et de la Laine se tiendra les 8 et 9 septembre 2018 au Grand Parquet de Fontainebleau, au coeur de la forĂȘt.
Ce festival est destiné à un large public :
jeunes, adultes, personnes ĂągĂ©es, passionnĂ©s de laine, Ă©leveurs professionnels.  Le programme est riche et variĂ© : confĂ©rences, dĂ©monstrations de tonte de brebis et de chiens de troupeau. Exposition, balade naturaliste, animations pour toute la famille reparties tout au long des deux jours. Une vingtaine d’ateliers «laine» adultes et enfants sont Ă©galement prĂ©vus. Un marchĂ© de la laine prĂ©sentera une trentaine d’exposants.
L’entrĂ©e est gratuite. Nous attendons 4000 visiteurs pendant le week-end.
Cette annĂ©e l’éco pĂąturage sera mis en avant avec la prĂ©sence d’Alexandre Faucher, le berger qui sillonne la forĂȘt de Fontainebleau avec son troupeau de 300 brebis grĂące au partenariat entre l’ONF et la couveuse d’activitĂ© Les
champs des possibles depuis 2015.
La couveuse et coopĂ©rative d’activitĂ©s « Les Champs Des Possibles » a pour mission d’accompagner des reconversions professionnelles vers l’agriculture ou l’artisanat (bergers, paysans boulangers, maraichers bio, artisans lainiers, etc.). Elle travaille depuis plusieurs annĂ©es Ă  la relance de l’élevage ovin en Ile de France.
L’association Brebislaine Ă  pour objectif d’aider la filiĂšre laine (Ă©leveurs et artisans) en organisant des Ă©vĂ©nements oĂč ils peuvent rencontrer le public et expliquer leurs mĂ©tiers.
Horaires : Samedi de 10h Ă  22h – Dimanche de 10h Ă  18h30
L’Institut du monde arabe expose jusqu’au 30 septembre 2018 les 18 modĂšles crĂ©Ă©s par Maurizio Galante pour la collection automne-hiver 2018/2019, prĂ©sentĂ©s le 2 juillet dernier au musĂ©e de l’IMA lors de la fashion week. 
Couturier et designer, membre de la Chambre syndicale de la Haute Couture, il a donnĂ© Ă  dĂ©couvrir sa vision rĂ©interprĂ©tĂ©e des traditions et des mĂ©tiers d’art du Maroc.

« Maurizio Galante est passionnĂ© par les voyageurs. La PĂ©rouse, Magellan ou Cook : tous ont rĂȘvĂ© d’autre chose, sont partis vers l’inconnu, ont affrontĂ© le mystĂšre
 Tous ont fait escale au Maroc. FascinĂ© par le fourmillement des foules bariolĂ©es sur les quais
des ports qui habitent son imaginaire, le couturier colore le mouvement. Il l’enveloppe de branchies de soie qui se font souffle vital entre les cultures. Une respiration tissulaire rare, fruit d’une partition jouĂ©e avec les artisanes et les artisans de Rabat qui rĂ©unit des bribes poĂ©tiques de rituels et de savoir-faire aux racines profondes.
Dans son univers hĂ©tĂ©roclite, la gĂ©omĂ©trie d’un manteau de laine coupĂ© dans un tapis berbĂšre retournĂ©, doublĂ© d’un bleu cycladique, cĂŽtoie une djellaba de shibori japonais parsemĂ©e de reliefs teintĂ©s fraĂźchement libĂ©rĂ©s de leurs ligatures savantes. Le obi d’un kimono ancien dialogue avec l’envers soyeux d’un sari rose de Trivandrum ourlĂ© de motifs orangĂ©s rĂ©alisĂ©s Ă  l’aiguille par les brodeuses de Rabat. Une bordure ajourĂ©e composĂ©e de fibres de cactus Ă  la façon des caftans marocains les plus prĂ©cieux souligne la construction Ă©purĂ©e d’un tissage japonais muĂ© en vĂȘtement universel. A cette confluence d’étoffes, de techniques millĂ©naires et de finitions virtuoses s’ajoute l’amoncellement foisonnant de piĂšces disparates sur un mĂȘme corps. Le poĂšte-couturier dĂ©voile les vagabondages d’une femme contemporaine qui tient Ă  la fois de la princesse berbĂšre et de la divinitĂ© hindoue, rencontrĂ©e au dĂ©tour d’un jardin de Kyoto… » (Leyla Neri)
Pour cette collection, Maurizio Galante a travaillĂ© avec l’Association marocaine des enfants en situation prĂ©caire (AMESIP) qui a ouvert en 2016 un atelier de couture et de broderie Ă  Rabat. Dix femmes et deux hommes ont participĂ© Ă  la confection des modĂšles de cette collection. Une premiĂšre dans le domaine de la Haute Couture.

Informations pratiques :
Institut du monde arabe, 1 rue des FossĂ©s Saint Bernard – 75005 Paris
Métro : Ligne 7 : Jussieu / ligne 10 : Cardinal Lemoine / Bus : Lignes : 24, 63, 37, 86, 87, 89 
Horaires : Mardi – vendredi : 10h – 18h / Samedi, dimanche et jours fĂ©riĂ©s : 10h – 19h Tarifs : 8 € / 6 € / 4 €

Le spectacle “APLANOS. L’HOMME DE FER” sera de nouveau projetĂ© dans la cour du chĂąteau d’Écouen et illuminera la façade intĂ©rieure, en amont et pendant les JournĂ©es EuropĂ©ennes du Patrimoine : du jeudi 13 septembre au lundi 17 septembre 2018, tous les soirs Ă  partir de 20h00.

AccĂšs libre et gratuit dans la limite des places disponibles.

Participez Ă  la FĂȘte de la #gastronomique – GoĂ»t de France 2018 ! le 21/09 Ă  la @CCI_75 . Au programme : dĂ©gustations, dĂ©monstrations de #startups #FoodTech, concert privĂ©… https://t.co/PIsBIAAAxv https://t.co/98wyPqeg0d
L’Institut du monde arabe expose jusqu’au 30 septembre 2018 les 18 modĂšles crĂ©Ă©s par Maurizio Galante pour la collection automne-hiver 2018/2019, prĂ©sentĂ©s le 2 juillet dernier au musĂ©e de l’IMA lors de la fashion week. 
Couturier et designer, membre de la Chambre syndicale de la Haute Couture, il a donnĂ© Ă  dĂ©couvrir sa vision rĂ©interprĂ©tĂ©e des traditions et des mĂ©tiers d’art du Maroc.

« Maurizio Galante est passionnĂ© par les voyageurs. La PĂ©rouse, Magellan ou Cook : tous ont rĂȘvĂ© d’autre chose, sont partis vers l’inconnu, ont affrontĂ© le mystĂšre
 Tous ont fait escale au Maroc. FascinĂ© par le fourmillement des foules bariolĂ©es sur les quais
des ports qui habitent son imaginaire, le couturier colore le mouvement. Il l’enveloppe de branchies de soie qui se font souffle vital entre les cultures. Une respiration tissulaire rare, fruit d’une partition jouĂ©e avec les artisanes et les artisans de Rabat qui rĂ©unit des bribes poĂ©tiques de rituels et de savoir-faire aux racines profondes.
Dans son univers hĂ©tĂ©roclite, la gĂ©omĂ©trie d’un manteau de laine coupĂ© dans un tapis berbĂšre retournĂ©, doublĂ© d’un bleu cycladique, cĂŽtoie une djellaba de shibori japonais parsemĂ©e de reliefs teintĂ©s fraĂźchement libĂ©rĂ©s de leurs ligatures savantes. Le obi d’un kimono ancien dialogue avec l’envers soyeux d’un sari rose de Trivandrum ourlĂ© de motifs orangĂ©s rĂ©alisĂ©s Ă  l’aiguille par les brodeuses de Rabat. Une bordure ajourĂ©e composĂ©e de fibres de cactus Ă  la façon des caftans marocains les plus prĂ©cieux souligne la construction Ă©purĂ©e d’un tissage japonais muĂ© en vĂȘtement universel. A cette confluence d’étoffes, de techniques millĂ©naires et de finitions virtuoses s’ajoute l’amoncellement foisonnant de piĂšces disparates sur un mĂȘme corps. Le poĂšte-couturier dĂ©voile les vagabondages d’une femme contemporaine qui tient Ă  la fois de la princesse berbĂšre et de la divinitĂ© hindoue, rencontrĂ©e au dĂ©tour d’un jardin de Kyoto… » (Leyla Neri)
Pour cette collection, Maurizio Galante a travaillĂ© avec l’Association marocaine des enfants en situation prĂ©caire (AMESIP) qui a ouvert en 2016 un atelier de couture et de broderie Ă  Rabat. Dix femmes et deux hommes ont participĂ© Ă  la confection des modĂšles de cette collection. Une premiĂšre dans le domaine de la Haute Couture.

Informations pratiques :
Institut du monde arabe, 1 rue des FossĂ©s Saint Bernard – 75005 Paris
Métro : Ligne 7 : Jussieu / ligne 10 : Cardinal Lemoine / Bus : Lignes : 24, 63, 37, 86, 87, 89 
Horaires : Mardi – vendredi : 10h – 18h / Samedi, dimanche et jours fĂ©riĂ©s : 10h – 19h Tarifs : 8 € / 6 € / 4 €

En octobre 2018, Micro Onde invite l’artiste Gwendoline Robin pour sa premiĂšre exposition dans un centre d’art.

Sous les lunes de Jupiter

—

du 6 octobre
au 24 novembre

—

vernissage
vendredi 5 octobre
Ă  19h30

Gwendoline Robin joue avec les matiĂšres (terre, pierre, eau, air, verre, poudre noire), dont elle explore les potentialitĂ©s d’assemblage par la mise en place d’actions orchestrant tĂ©lescopages physiques et rĂ©actions chimiques.

 

Quand elle dĂ©couvre le dĂ©sert d’Atacama au Chili en 2014, Gwendoline Robin s’intĂ©resse de plus prĂšs Ă  ses paysages de sels, ses geysers et ses observatoires astronomiques. Plus tard, elle dĂ©couvre les recherches d’un astronome et d’un ocĂ©anographe qui observent les ocĂ©ans dĂ©chaĂźnĂ©s, les mers congelĂ©es des lunes de Jupiter, les paysages arctiques, les mares acides, les carottes de glaces, les pluies de mĂ©tĂ©orites… Ces paysages nourrissent son imaginaire et engagent la crĂ©ation de nouvelles installations en pleine Ă©bullition, auxquelles participe la mĂ©tamorphose des matiĂšres

exposition événement :
  • Palmyre, Alep, Mossoul, Leptis Magna CitĂ©s millĂ©naires : 10 octobre 2018 – 10 fĂ©vrier 2019
2 expositions dans le musée :
  • Le Monde arabe vu par ses artistes. Une premiĂšre sĂ©lection dans la Donation Claude et France Lemand : 30 octobre 2018 – 10 mars 2019
  • Portrait de l’Oiseau-qui-n’existe- pas : 30 octobre 2018 – 10 mars 2019
1 riche programmation pour la Nuit Blanche : 6 octobre
  • Un accrochage d’oeuvres de l’artiste syrien Youssef AbdelkĂ©
  • Le 2e dĂ©voilement d’Un oeil ouvert sur le monde arabe avec la rĂ©alisation d’une oeuvre en direct

Patrivia propose des solutions de rĂ©servation en ligne pour les monuments, chĂąteaux, musĂ©es, sites remarquables et jardins ouverts au public. Il s’agit de lieux incontournables ou confidentiels, ouverts de façon exceptionnelle ou permanente pour des visites gratuites ou payantes, pour les particuliers, les groupes ou les centrales de rĂ©servation.

Similar Posts: