Chroniques d’une cheffe d’entreprise francilienne

Comment se donner tous les atouts pour réussir sa création d’entreprise ?

J’ai eu la chance de pouvoir tester mon activité « en réel » en étant accompagnée par une coopérative d’activités et en continuant à toucher mes indemnités ASSEDIC (Pôle Emploi), le temps de faire du chiffre d’affaires. Je conseille vraiment cette formule en coopérative d’activités car cela permet de ne pas commencer seul et de bénéficier d’une multitude de conseils essentiels à la bonne marche de la toute jeune entreprise. De plus, vous bénéficiez d’un réseau de contacts énorme et de bonnes pratiques d’entrepreneurs passés par là avant vous. Certaines coopératives, comme la mienne organisent des ateliers thématiques afin par exemple de nous aider dans notre prospection commerciale en analysant ce qui est bien dans notre démarche et ce qui nous handicape pour conclure la vente ou simplement décrocher un rendez-vous…

Ma vie d’entrepreneuse (j’y tiens au mot entrepreneuse depuis que j’ai filmé des conférences sur l’égalité femmes/hommes et où on se rend compte que chaque détail compte pour arriver à l’égalité réelle…) est faite de périodes surchargées où je travaille encore à 22 heures un samedi soir et de périodes très calmes où j’en profite pour me ressourcer. Un conseil, même débordé, faîtes un peu de prospection chaque jour, sinon, vous verrez les périodes calmes durer un moment…

La vie personnelle et familiale n’est pas facile à gérer non plus, j’ai rencontré des résistances dans mon entourage, des personnes qui ne comprenaient pas ce choix trop dangereux selon eux et qui ont essayé de me dissuader de me lancer, peine perdue…

L’essentiel, je le répète est de croire en la réussite de son projet et de penser à se ménager des temps de détente seul et en famille et de trouver un équilibre dès le démarrage. Plus facile à dire qu’à faire, il faut en être conscient…

 

Mon premier client 🙂 :

Je l’ai déniché en allant tout simplement chez le coiffeur.

Tranquillement installée dans mon fauteuil, il commence à me faire la conversation comme tout bon coiffeur qui se respecte et me demande les questions d’usage « que faites-vous dans la vie ? ». Ce à quoi je réponds, « je suis en train de créer mon agence de conseil en communication, promotion, rédaction, vidéo ». Et là, surprise, je vois son regard s’illuminer comme s’il avait vu une apparition. Il me dit « ça alors mais ça m’intéresse » puis gros silence, il s’éclipse quelques instants et voilà qu’une chanson emplit l’intérieur du salon. Cette voix est si pure, si mélodieuse, je pense qu’il a mis la radio… Je lui dis « c’est vraiment sympa, c’est quel chanteur ? ». Il me réponds « MOI… ». Je lui dis « non, mais sérieusement, qui c’est ?, c’est un son professionnel… ». Il me dit alors qu’il investit toutes ses économies dans l’enregistrement de ses chansons dans un studio professionnel.

Nous en restons là ce jour là. Puis, nous nous revoyons plusieurs fois et devenons amis. Puis un jour, il m’amène un CD et me dit « tu écouteras ça et tu me diras ce que tu en penses et pas de flatteries, promis ? » Je promets mais il sait déjà que je suis franche, il commence à me connaître…

Il s’en va donc et je ne peux résister à l’envie d’écouter immédiatement ce CD, si c’est aussi bien que la dernière fois, je vais me régaler. Et là, émerveillement… Les chansons sont toutes plus belles les unes que les autres, et certaines parlent à mon vécu….

Je l’appelle donc pour le féliciter et il me dit « j’ai un truc important à te demander…veux-tu devenir mon attachée de presse ? ». Je ne trouve pas mes mots tellement je suis touchée et émue de la confiance qu’il me témoigne.

08 janvier :

Les prospects se dénichent vraiment partout. Je reviens d’une après-midi dansante avec des amis de mes parents et j’ai distribué quelques cartes et en rentrant, je me suis arrêtée acheter le pain et j’ai laissé des cartes à la boulangère qui m’a dit qu’elle aurait surement besoin que je lui refasse un montage vidéo de son mariage. Le client est souvent où on ne l’attend pas… Ce n’est pas la première fois que je fais affaire dans une boulangerie. Pour la gourmande que je suis, cela m’incite à y retourner 😉

Demain, retour chez moi. La valise est remplie à ras-bord de magazines récupérés sur les salons professionnels. Je comprends pleinement aujourd’hui le sens du mot « charge de travail » !!! Je ne risque pas de m’ennuyer dans le train… Heureusement, j’ai des piles (et des piles de journaux !) pour travailler en musique !!!

09 janvier :

J’ai rendu service à la chérie d’un pote à moi en passant son cv à une copine de primaire et résultat, cette copine a peut être aussi du travail pour moi. J’espère que cela va aboutir, j’adorerais travailler en collaboration avec elle. Comme quoi, rendre service aux gens payent toujours…

Je n’ai pas vu les 5h30 de trajet TGV passer, j’étais trop absorbée à dépouiller les journaux récoltés aux salons professionnels et à découper des petits papiers avec les mails ou noms de mes futurs prospects. Tout cela, sous le regard curieux et intrigué de mes voisins de trains. J’ai fini par expliquer ce que je faisais à ma voisine car elle me faisait des yeux ébahis, c’était trop drôle à voir !! On s’amuse comme on peut. J’ai pas le temps de m’amuser autrement en ce moment !!

Il est 01h03, nous venons de passer au mardi et je suis encore en train de travailler et de prospecter. Il y a une demi-heure, j’ai reçu un texto d’un de mes contacts internet professionnel, cela me donne du courage de savoir que je ne suis pas la seule à travailler encore à des heures indues !!!

Demain la journée va être chargée, réveil vers 08h30, petit-déjeuner express puis je file déposer mon CV dans les boîtes d’intérim du coin afin de trouver mon travail de nuit. Ensuite, j’appelle les journalistes pour promouvoir mon éco-gite puis entre-temps, j’ai 3 prospects pour moi à appeler. Je dois aussi passer à la poste et installer le logiciel de gestion que j’ai gagné à un concours de créateurs d’entreprise. Je reviens d’une conférence au salon des entrepreneurs où j’ai découvert toutes les fonctionnalités bien pratiques de ces logiciels. J’ai hâte de tester. Vivement les journées de 48 heures !!!

Mes yeux se ferment, au secours !  et j’ai pas encore fini de trier mon fichier presse pour les relances presse de demain pour le week-end Saint-Valentin qu’organise mon éco-gite de montagne. Je sens que l’enfer commence… d’autant plus que promouvoir la Saint-Valentin pour une fraîche célibataire comme moi, c’est pas génial..

Il est 01h38, j’ai enfin fini de sélectionner mes contacts journalistes à appeler demain. Total des courses : 92 contacts. Il va falloir que je passe moins de 3 minutes avec chaque au téléphone pour optimiser mes 5 heures de disponible… Défi à relever !!!

Pour l’instant, ma mission consiste à aller dormir pour récupérer quelques heures… Vive la vie d’entrepreneur !!

08 février 2009…

Le premier coup dur…

Il est 02h36 du matin et je suis encore en train de travailler et de lire mes mails pour ma jeune agence de communication .A ce rythme là, mon blog va se remplir à vitesse grand V…

Et oui car j’ai décidé de raconter mon quotidien de jeune créatrice d’entreprise ! Malgré une vie de 12 mois pour ma boîte, je la considère encore très jeune car beaucoup de pistes restent à explorer…

Ayant débuté l’activité de mon entreprise de communication par l’intermédiaire d’une coopérative d’activité, cela me permet de continuer à toucher les Assedics jusqu’à ce que le chiffre d’affaires me permettent de les remplacer. Mais je viens d’apprendre il y a 2 semaines que fin juin, plus d’assedics. Alors, je dois accélerer le développement de mon entreprise et trouver un travail de nuit pour recumuler des droits assedics pour 7 mois de plus.

L’année commence bien… Mais cela ne me fait pas peur. Ma vie sentimentale  s’étant mis en sommeil et ne voulant pas me réattacher à un autre garçon pour le moment, j’exploite cette situation subie et la transforme en opportunité (comme je le fais souvent).

Donc, je vais pouvoir consacrer cette année 2009 à la promotion à tout va de mon entreprise de communication.

Déjà là, j’ai écumé 3 salons en 15 jours et ai récupéré au moins 40 journaux qu’il me faudra lire dans le TGV afin de dénicher de nouveaux prospects qui deviendront je l’espère des clients…

En plus de cela, je dois chercher activement mon travail de nuit en rentrant et cela ne m’enchante guère mais je n’ai pas le choix…

Je passe désormais mes journées à envoyer des mails de prospection, à téléphoner pour présenter mes activités, à distribuer mes cartes de visites, et à travailler pour mes clients quand même !!

Ma pochette avec mes contacts prospection ne cesse de grossir. J’espère que bientôt ce sera aussi le cas de mon portefeuille clients…

Et puis, je ne travaille pas que pour moi, je rends service à mon réseau de contacts à l’occasion (et l’occasion est quotidienne depuis quelques temps !). Il faut dire que mon réseau devient de plus en plus étendu de jour en jour.  Il s’étend même jusqu’au Canada. Le monde me voilà 😉

Si avec tous ces efforts, cela ne paye pas, je me fais nonne !!!
Non mais sérieusement, je suis persuadée que ma boîte connaîtra un succès suffisamment grand pour me permettre d’en vivre mais c’est prévu pour quand ? Quelqu’un peut il me répondre ? !!!

11 février :

Je reviens d’une journée à Toulouse. Le matin à faire du montage vidéo sur des conférences scientifiques et l’après-midi, je me suis accordée une après-midi avec une amie chinoise pas vue depuis longtemps. Ca fait vraiment du bien de décompresser et de ne pas avoir travaillé cette après-midi.

En rentrant, nouveau record atteint : 110 et quelques mails à lire… pff, épuisée avant d’avoir commencé… Ouf, y avait des doublons de mails, c’est plus motivant et le nombre baisse !!!

J’arrive enfin à imprimer des dossiers à traiter depuis 1 semaine ! Heureusement que j’ai refait le stock de cartouches d’encre noire, j’en ai 3 d’avance !!! Je vais pouvoir passer mes nuits à imprimer des feuilles !!!

En refaisant mes envois de mail pour le week-end St Valentin de mon éco-gite, j’ai trouvé quelques doublons donc youpi demain après-midi, je n’ai plus que 80 journalistes à appeler au lieu de 92 !!!

Je me suis accordée une pause détente ce soir en allant au ciné voir « LOL » un film sur l’adolescence avec Sophie MARCEAU, c’est « La boum 20 ans plus tard! ». c’était un film sympa à regarder, qui m’a rappelé des souvenirs de mon voyage scolaire en Allemagne en 3ème notamment !

J’avais écris à l’époque une nouvelle romancée ayant pour cadre mon voyage scolaire. Peut -être la publierais-je un jour ? En tout cas, je me rends compte que cela fait longtemps que j’aime écrire et que j’avais de l’imagination plus jeune !!!

Ce film m’a rappelé de bons souvenirs avec mon ancienne bande de potes de l’an dernier, des fous rires, des chahuts, des soirées sympas. J’ai vraiment vécu mon adolescence en accéleré l’an dernier.

Il est temps pour moi, pour l’instant, de retourner dans le monde adulte et celui des responsabilités, celui de faire prospérer mon entreprise afin de pouvoir en vivre. Mes seules distractions prochainement seront sans nul doute exclusivement des cinémas. Mais ce n’est pas grave, ce n’est pas encore l’heure de l’amour pour moi pour le moment… bientôt peut-être.

Cela tombe bien que je suis occupée à plein temps en ce moment, cela m’évite de penser. Ce soir, le moral n’est pas au top. C’est aussi ça le quotidien de l’entrepreneur, une solitude à gérer et ce soir, une tristesse… Ca ira mieux demain ! De toute façon, j’ai plein de projets en cours, je dois continuer, droit devant…

12 février :

Journée très riche en évènements, comme je les aime.

J’ai relevé mes défis du jour. Tout d’abord, ce matin, j’ai pu avancer mon montage avec une de mes clientes pour qui j’ai filmé une conférence. Nous en sommes à la phase de titrage. Ne reste plus qu’à faire des menus et des chapitres. La fin est proche !!!

Puis à midi, j’ai déjeuné avec une journaliste d’un journal économique de la région. Rencontre très sympa qui sera fructueuse pour mes affaires à long terme, c’est sûr !

Puis de retour à mon bureau-domicile, j’ai relancé par téléphone les journalistes pour le week-end Saint-Valentin de mon gîte de montagne. Résultat, on va avoir un papier sur un portail économique régional,  et dans l’édition régionale de Métro ! Et je suis en discussion avec TF1, France 2  et France 3 en région. Plein de bons plans en perspective. A force ça va finir par payer m’a même dit l’un d’eux. Je sais qu’il a raison, la persévérance paye toujours.

Mais il n’empêche que je hais momentanément encore plus la Saint-Valentin. Et demain, faut attaquer les radios.. J’aurais retrouvé ma motivation et mon entrain une fois le combiné téléphonique décroché.

Et ce soir, j’ai eu 5 ou 6 conversations très intéressantes et surement fructueuses à court terme pour mon business grâce à ma prospection par mail sur mon réseau social professionnel. J’ai même eu une demande de devis pour des relations presse à l’année. Ca recommence à marcher. Youpi. Continuons quand même nos efforts, il ne faut pas que je m’arrête en si bon chemin 😉

Je m’accorde une pause détente en regardant mon film préféré « les poupées russes ». enfin, détente en apparence, je dois retrouver une citation que je reprends dans mon premier livre et en même temps, je dépouillerais les magazines récupérés sur le salon des entrepreneurs et celui du e-marketing. Et puis, faudrait que je pense aussi à manger un peu même si je n’ai pas faim, il est quand même 21h47. Bon, le resto de midi m’a calé. Pour 10,80 euros, ça pouvait. Faut faire des investissements pour réussir !

Allez, à demain !

13 février :

C’est mon jour de chance, il semblerait…

Grâce à la promotion presse de mon gîte écologique de montagne, nous avons eu des articles dans Métro Toulouse, 20 minutes Toulouse, sur l’antenne régionale de Chérie FM et d’autres radios locales et en perspective peut-être dans le gros quotidien régional local et dans quelques mois peut-être au JT de 13 heures, TF1 , je persévère, je vais y arriver… youpi !!!

Le livre de mon artiste vient d’être accepté par une maison d’éditions donc sa promotion ne devrait pas tarder à recommencer pour moi, j’ai hâte !!

Et je viens d’envoyer mon premier manuscrit à cette même maison d’éditions, j’espère qu’il sera retenu pour publication, je fais confiance à la vie…

Ma prospection mail commence à donner des résultats, les gens me répondent et veulent que je les appelle pour leur présenter plus en détail mes activités…

Tout marche à qui est audacieux… 😉

14 février :

Jour de Saint-Valentin… J’ai décidé de me mettre à fond dans ma prospection et j’ai fait le ménage à fond dans la maison pour ne pas trop penser à qui me manque en ce jour…

Première tâche à faire : lire mes 73 mails professionnels et envoyer des mails de prospection aux plus possibles !! Je reviens dès que c’est fait 😉

Mails lus et prospection bien avancée et en musique avec des chansons de mon enfance, cela m’aide à retrouver mon dynamisme en ce samedi soir. Cela aide d’avoir plein de souvenirs d’enfance et des chansons repères petit, on s’en sert plus grand pour aller mieux…

Nous sommes samedi soir et je suis en train de faire le récapitulatif de la campagne presse à mon gîte de montagne et je prépare la campagne presse pour mon client qui fait des systèmes d’information, c’est complexe, c’est de l’ingénierie des modèles. Bref…

J’ai réussi à faire parler de mon gîte dans un portail régional économique, 4 stations de radio, 2 quotidiens régionaux, c’est vraiment pas mal, j’espère que mon client sera satisfait ou si comme à chaque fois, il trouvera cela encore insuffisant…

Bon je vais manger et dépouiller mes magazines en regardant un dvd sur une rupture sentimentale !!!

a demain

15 février :

Personne ne pourrait s’imaginer que je trie mes mails pro et travaille en écoutant mes chansons d’enfance, oui, je sais c’est ringard mais moi ça me donne la pêche et me replonge dans une atmosphère de sérénité, du temps où mon coeur ne souffrait pas par amour…

Je me rends compte que ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir eu des beaux souvenirs d’enfance comme les miens et de pouvoir s’en servir adulte pour retrouver la sérénité. Merci maman de m’avoir offert ça….

J’ai bien travaillé aujourd’hui même si on est dimanche. Après une grasse matinée bien méritée, j’ai trouvé plein de prospects dans mes magazines et trouvé des coordonnées de journaux pour mon client des systèmes d’informations.

Grr, je viens d’apprendre que mon gîte a refusé de répondre à l’interview de la journaliste du portail économique, il fait tout pour saboter mon travail lui ou quoi ?!!!

16 février :

Séquence bilan ce soir. Mes années de scoutisme m’ont appris le partage, la fraternité, le courage, tenir sa parole, aider les autres. Cette devise scout est devenue mienne et m’aide à gérer ma boîte au quotidien et mes relations en général…

Je suis aussi devenue plus douce et tolérante et j’ai découvert ma part d’altruisme et cela m’aide depuis à créer des échanges sincères même avec des prospects et des partenaires potentiels. J’ai des conversations très profondes et enrichissantes.

Je sais encore plus qu’avant percevoir ce qui est bon pour moi et sait dire non à ce qui ne me convient pas.  Je suis devenue adulte…, j’observe désormais la vie avec d’autres yeux et ces yeux sont remplis d’amour et me donne une énorme force pour avancer et réaliser plein de beaux challenges…

17 février :

Mon client du gîte m’énerve profondément, il ne paye pas en temps et en heure et en plus il se permet de se plaindre ! Il trouve que j’ai contacté les journaux pour la Saint Valentin trop tard car il dit que les gens ne décident pas au dernier moment de ce qu’ils vont faire. Mais il ne comprend pas que déjà il ne débourse pas des sous en annonces publicitaires donc il ne peut pas choisir quand l’info passera et de deux, que le but est de lui faire de la notoriété et qu’on se sert juste de la Saint Valentin comme prétexte.. Ppfff , me déprime ce mec. Heureusement que mon autre client annuel est super, ça compense. Je viens de faire un autre devis de relations presse, j’en reviens pas du chiffre 2128 euros Ht pour 6 évènements, si ça passe, c’est bingo pour moi.

Toujours rien pour le travail de nuit mais pour l’instant, tant mieux, je suis déjà bien occupée, je relance les agences d’intérim régulièrement mais pour le moment, ça m’arrange que ça ne se décante pas. J’ai plein de prospection en retard à envoyer… et 2-3 dossiers à traiter qui traînent…

Allez courage Virginie

J’ai parlé trop vite, le chèque vient d’arriver aujourd’hui à la coopérative, pour une fois qu’il ne paye qu’avec 15 jours de retard. A moins que ce ne soit le paiement de décembre…

Je viens de faire une bonne chose pour la promotion de mon entreprise, j’ai écris une brève sur le quotidien d’une entrepreneure pour un livre qu’un de mes contacts Viadéo va sortir bientôt. J’ai hâte de voir le résultat fini et que cela lui plaira aussi !!

Un de mes contacts Viadéo vient de me booster à démarcher les maisons de retraite pour proposer aux personnes âgées d’écrire leur vie. Il va falloir que je me décide à remettre les pieds dans une maison de retraite, car rien que l’odeur me rappelle le calvaire de ma grand-mère durant un an et demi…

18 février :

Pas beaucoup dormi, coucher à 1h et quelques, lever à 6h30 pour prendre le bus de Toulouse. Demi-journée montage vidéo et invitation à déjeuner au vietnamien par ma cliente, trop trop sympa, merci encore !

Petite pause détente à la FNAC pour me choisir 2 DVD musicaux puis retour au dur labeur de chef d’entreprise. Lire ses mails et prospecter encore et toujours ! Et aussi renvoyer le travail fini à mes clients. J’ai récupéré mon retard accumulé depuis quelques jours.

Allez je retourne finir !

Et le chèque du gîte, c’est le paiement de décembre, pfff 2 mois de décalage, c’est vraiment inadmissible… et moi je mange avec quoi ? des clopinettes ?

20 février :

La semaine est enfin finie. Ouf, j’ai eu le temps de gérer tout ce que j’avais à gérer. Et ce week-end, je continue avec de la prospection à fond .Vous vous rappelez, c’est les petits papiers que je découpe dans les magazines. Et ben, j’ai tout fini de trier les magazines. Et Vi, bravo Virginie !!

Ce soir, j’ai fait zen mon puzzle devant la TV.

Je n’ai pas travaillé cette après-midi, j’ai préféré aller courir, je suis fière de moi, j’ai fait le tour complet du lac au dessus de chez moi, 3 kilomètres et quelques, sans jamais m’arrêter. Et ça faisait plus de 3-4 mois que je n’avais pas couru. Maintenant  faudra que je recommence dans un laps de temps plus court… J’espère être motivée par un pote à moi avec qui j’ai couru aujourd’hui ! A deux, ce sera moins dur.

Et j’ai aussi fait mes courses du mois, pffff 92 euros, cela faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé mais cette fois-ci il y a les sous sur mon compte. Bon pas des tonnes mais je devrais finir le mois en positif c’est déjà ça !! ça change, le renouveau du compte bancaire de la Virginie est arrivé. Je ne tremblerais plus en passant devant la banque

22 février :

Je n’ai pas trop prospecté aujourd’hui car j’ai fini avec un pote la décoration de mon appartement, ça rend trop joli !! Ne reste plus qu’à accrocher des doubles rideaux et les couper à la bonne hauteur. Du détail quoi ! 2 ans et demi que mon duplex attend que les derniers aménagements déco soient faits. « Tout vient à point à qui sait attendre… » En amour aussi ? 😉

Et puis j’ai réfléchi qu’il vaut mieux préparer juste en cherchant les mails en attendant que mon nouveau site internet soit en ligne, car là tout le monde me dit que mon site actuel est contre-productif et ne montre pas mes talents réels donc tant qu’à faire de la prospection à fond, autant me donner toutes les chances !!!

Le moral est bon en ce moment, même je pense beaucoup avant de dormir et en me réveillant mais je suppose que c’est une réaction normale. Mais le manque s’est enfin endormi, ouf… je vais pouvoir bosser avec plus de concentration.

Virginie businesswoman est de retour.
Sinon, je vais peut-être profiter que  mes assedics s arrêtent pour aller faire un petit tour au Quebec, il existe plein de programmes pour les jeunes de moins de 35 ans. A étudier…

23 février :

Une nouvelle semaine vient de débuter, et j’ai commencé en douceur. Levée un peu tard, je travaille mieux de nuit en ce moment que la journée donc je me couche et me lève à des heures indues. L’inspiration me vient le soir!!

Et je fais une consommation de cartouches d’encre en ce moment, 2 cartouches usées en 2 jours, faut croire que je travaille pas mal finalement 😉

Mon nouveau site internet prend forme et quelle belle forme. La graphiste vient de m’envoyer une page type ce soir et j’adore, c’est tout à fait mon univers. J’ai hâte qu’il soit en ligne mais avant cela encore beaucoup de boulot pour elle, elle va retravailler le logo pour qu’il me corresponde mieux et je dois lui scanner des articles que j’ai écris et des coupures de presse sur mon agence de communication et le tas fait près de 7 cm de hauteur… bon courage Virginie

Pour que notre échange de services soit équitable, je l’ai conseillé sur la création d’une vidéo pour son site internet qu’on réalisera ensemble. Et là, je suis en train d’auditer son site avec un oeil extérieur afin de lui dire mon ressenti et mes suggestions d’amélioration du site pour plus de praticité de navigation et meilleur rendu de son professionnalisme.

J’aime vraiment travailler dans cette atmosphère là !!

Elle est très sympa et a mon âge.

J’ai fini d’auditer son site, c’est à dire regarder tout ce qui me semble pas clair ou pas visible pour l’internaute. Cela me remplit 5 pages et demi à la main, son site est super joli mais des choses sont pas trop visibles et c’est dommage. J’ai été inspirée ce soir, faut recopier le mail maintenant. J’ai commencé mais le sommeil me gagne, une tisane et au lit !!!

24 février : Les demandes de devis pleuvent ! Youpi, j’ai même la coordinatrice du bureau des affaires européennes qui me demande d’animer une formation « écrire pour le web »

J’ai aussi un journal écologique qui veut me confier la relecture de ses articles et la réecriture éventuelle.

Une école de relaxation qui veut que je lui fasse une vidéo de présentation. En plus, elle est à Toulouse !!!

Et un club de chefs d’entreprise qui veut que je filme une de leurs manifestation.

Et Hélène, la graphiste travaille très bien, mon nouveau site avance à pas de géant. La dynamique s’inverse enfin  !!!

26 février, début de nuit…

Je reviens d’une soirée business près de chez moi. Soirée très sympa, plein de contacts intéressants. Peut être de nouveaux clients en perspective !! Et des demandes de devis encore aujourd’hui !!

27 février :

Journée tranquille mais riche en bonnes nouvelles. Mon artiste va bientôt être libéré de son producteur véreux. C’est maintenant une question de semaines ou de jour espérons le…

J’ai eu un journaliste d’une station régionale de NRJ Toulouse qui veut emmener toute l’équipe faire un week end découverte dans mon gite, un week-end payant, si avec ça, il ne m’est pas reconnaissant…

Je dois faire encore des relances presse pour mon client des systèmes d’information, pas sûr qu’il y ait beaucoup de monde un vendredi…

Sinon, c’est sûr, je pars quelques jours à Paris. Plein d’événements en perspective, 4 salons professionnels et tournage d’une manifestation à la Défense pour promouvoir la création d’entreprise.

Et je vais prendre aussi du temps avec maman et mes amis parisiens, ce sont mes bouffées d’oxygène en ce moment pour moi.

Je continue mes relances presse avec un entrain qui m’était inconnu depuis quelques semaines. Je retrouve un équilibre et cela m’apaise. Je peux maintenant me consacrer à mes urgences pour l’entreprise.

Je me sens prête à conquérir le monde !!

28 février :

Dernier jour du mois… Les visites sur mon site internet ont atteint des chiffres records ce mois-ci grâce à ma prospection, j’en suis à 795…

Qu’est ce que cela va être quand j’aurais mon nouveau site ??!!!

Les heures s’écoulent paisiblement mais dans une ambiance studieuse. Alors au boulot pour profiter un peu quand même du week end.

Il est 3h37, nous sommes passés à dimanche 1er mars. Ouf, le mois de février est fini, je n’en pouvais plus, j’aime beaucoup plus mars !

J’ai bien bossé ce soir : j’ai scanné tous les documents qui se retrouveront sur mon nouveau site web tout beau, les articles sur mon entreprise parus dans la presse, les articles écrits dans ma vie de journaliste, des réalisations faites pour des clients. Cela pèse quand même 66 mo au total !

J’ai aussi commencé à définir le contenu de la journée de formation potentielle que je ferais peut être sur « écrire pour le web ». Si mon devis est accepté, ce sera une première d’animer une formation, j’aimerais trop vivre cette expérience. Ca me fera bizarre d’être prof je pense. J’adore les nouvelles expériences !!

Demain (enfin dans quelques heures maintenant !), j’ai 2 urgences à gérer en une journée, c’est jouable ! Corriger des articles pour un journal écologique et les réecrire de façon journalistique au besoin et définir précisément le contenu de la journée de formation.

Si j’ai le temps, j’irais faire mon footing, un peu de puzzle aussi pour me détendre (c’est le week-end quand même!) et il faut que je trouve la motivation pour me remettre sur la modification d’une conférence vidéo, mais pour cela pas d’urgence, j’ai une semaine de délai, au pire, je le ferais dans le TGV pour Paris. Optimisation du temps à fond !!

1er mars :

J’ai vraiment bien travaillé aujourd’hui : j’ai défini mon contenu de formation « écrire pour le web » et j’ai corrigé les textes pour le journal écologique, ne reste plus qu’à reporter les corrections dans le fichier et à espérer que cela atteigne le nombre de signes demandés.

Il me reste maintenant à modifier le contenu de la conférence faite à Annecy. Faut que je me motive…

Et j’ai atteint le nombre de record de visites sur mon site internet : 822 pour le seul mois de février et il n’y a eu que 28 jours, ça promet…

02 mars :

J’aime décidément de plus en plus le mois de mars, il commence vraiment très bien pour moi en tout cas. Le téléphone n’a pas arrêté de sonner aujourd’hui et c’était des prospects qui me demandaient des renseignements ou des devis ou des futurs clients, en instance de signer un devis.

Mon programme de formation a beaucoup plu, ma future ? cliente m’a appelé cette après-midi car elle souhaite me voir quand je vais venir à Paris.

Le navigateur qui m’a fait découvrir Skype veut aussi me rencontrer lors de mon passage à Paris. Tout le monde me demande c’est génial. Bon quand même le téléphone qui sonne tout le temps à force c’est dérangeant quand je suis en train de faire du montage vidéo. Heureusement que ma cliente est compréhensive !

Ces semaines vont passer à une vitesse impressionnante, j’en suis persuadée. C’est le temps pour moi de récolter les fruits de mes efforts. J’aime ma vie d’entrepreneuse…mais là je suis un peu fatiguée par mes 4 heures de sommeil de la nuit dernière alors je vais au dodo et je travaillerais demain, là, j’ai juste eu le temps de trier et répondre à mes mails et de faire de la prospection. 3 heures de passées, le temps file…

Une entrepreneuse a crée un blog et a cité un texte de Paulo Coelho sur « gravir les montagnes » et bien j’adore ce texte, il est si vrai.

03 mars :

La motivation est là et le fait de ne pas devoir aller à Toulouse travailler sur le montage vidéo me fait du bien. J’en profite pour bien avancer et préparer mes affaires car je réalise que c’est demain que je pars, je vais percuter ce soir surement hihihi.

Et je suis en train de discuter avec quelqu’un qui connait l’artiste G. J’aimerais trop qu’il puisse lui parler de ma boite, j’adorerais bosser avec elle sur un spectacle.. Il accepte que je lui fasses passer un mail trop génial!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Mon rendez-vous de cette après-midi s’est super bien passé, je leur ai vendu une prestation d’une heure et je retravaillerais surement pour eux dans quelques semaines. J’ai bien fait d’y aller…

Et demain cap sur Paris !! Mais avant j’ai eu la visite surprise d’un pote, ça m’a fait trop du bien de ne pas passer ma soirée à bosser pour une fois !!

05 mars :

Journée baraka pour moi !

Tout d’abord, j’ai filmé une manifestation pour encourager la création d’entreprise et j’ai eu la chance de monter sur le toit d’une tour pour filmer une vue d’ensemble de l’Esplanade de la Défense. J’étais aux anges !

Puis j’ai rencontré autour d’un café une cliente potentielle.

Puis, j’ai enchaîné cette belle journée avec un rendez-vous dans un organisme européen sur la Recherche qui veut que j’anime une formation pour leurs chercheurs sur le thème « écrire pour le web ». Mon programme de formation leur plaît beaucoup et pourtant je n’en avais jamais rédigé avant ! Ils veulent en plus que je fasse 2 jours de formation au lieu d’une. J’ai un ange gardien qui veille sur moi c’est sûr…

Ce soir, gros travail avant de me coucher, je dois finir la modification du petit film d’Annecy puis regarder mes mails et faire un peu de prospection avant de prendre quelques heures de repos bien méritées et de me relever direction le Salon de l’Emploi à l’Espace Champerret de Paris afin de distribuer un maximum de cartes de visites. Si ça continue à ce rythme, je vais bientôt être en rupture de stock de cartes et de temps aussi !!!

06 mars :

Grosse journée pour moi, passée en grande partie sur mon montage vidéo de la conférence sur l’égalité hommes / femmes. Il est 16 heures et j’y suis depuis midi…Du coup zappé le salon de l’emploi. Grrr, mon logiciel vidéo vient de planter, pourvu qu’il ai bien enregistré toutes les modifications…

Montage vidéo fini, je suis en phase de compilation du fichier, l’enveloppe poste rigide est achetée, ne reste plus qu’à graver et poster, youpi, j’espère que cette version va leur plaire car j’y ai déjà passé plus d’heures que facturées, toujours le même refrain…

J’en reviens toujours pas de la journée de folie que j’ai passé hier !!!

Et ce soir, ça a été discussion mise au point avec un ex, ouf ça soulage de dire tout ce qu’on a sur le coeur et tant pis si ça déplaît… Ca me confirme vraiment, même si je le savais déjà, qu’on n’a pas du tout la même vision de la vie ! Au moins, je lui ai fais passer les messages que j’avais à lui dire. Moi j’écoute mon coeur et pas ma tête et je ne regrette jamais mes actes car je les fais toujours en préservant les autres, du mieux que je peux sauf quand on veut s’immiscer dans ma vie perso et essayer d’imposer des choses sur lesquelles on n’a aucun avis à donner…

09 mars :

Jour de la fête de ma maman, ce qui veut dire journée peu chargée et consacrée à du temps avec ma maman et un petit resto à midi dans une super brasserie. J’en profite pour la gâter tant que je ne suis pas trop à découvert !!

Pas de nouveaux clients aujourd’hui mais de bons contacts sur viadéo que je contacterais demain par téléphone.

Voilà à demain pour de nouvelles aventures et de nouvelles actus sur mon quotidien car faut se remettre au travail maintenant ! Un ange veille sur moi en ce moment, cela décuple mon énergie, pourvu que ça dure…

10 mars :

Une belle journée ensoleillée qui commence et j’ai eu ma conseillère ANPE au téléphone (et oui, je suis encore demandeuse d’emploi pour partie) et bien elle est très fière de moi quand je lui ai dis tout ce que je faisais pour développer la boîte. Elle va essayer de m’aider à partir quelques semaines en Europe ou au Québec. Je discute avec un de mes anciens camarades de master qui lui aussi va bientôt sortir un livre, c’est pas possible je suis cernée 😉 serais-ce un signe… ?

J’ai toujours autant de mal à communiquer avec mon gîte de montagne… par contre, tout roule avec mon autre client annuel. Il m’a d’ailleurs fait un super témoignage pour mon futur site web tout nouveau, tout beau !!

Les visites sur mon site internet n’arrêtent pas de progresser, nous en sommes à 294 pour 9 jours soit presque 33 visiteurs par jour.

Petit point stratégique avec ma conseillère référente à la coopérative, elle est fière de mes efforts mais maintenant veut voir des sous sous rentrés en quantité. J’ai obtenu de rester à un bas salaire à la coopérative en échange de la réalisation d’un beau tableau prévisionnel financier. Mais bon c’est toujours ça, j’ai gagné 3 mois de salaire non augmenté et donc je vais toucher le maximum des assedics.

11 mars :

Les Affaires Européennes viennent de m’appeler, ils acceptent mon devis et me le renvoient signé ce jour. Youpiiiiiiiiiiiiiiiii ! Ils veulent assister à la formation, je n’ai pas intérêt à me louper, bon il n’y a pas de raison, je vais bien le préparer, je suis une professionnelle, bon je stresse quand même un peu… En plus, cela « tombe » juste le jour de l’anniversaire de ma maman, c’est cool, mon billet de train sera payé du coup 🙂

Et une de mes amies vient de me téléphoner pour peut-être me faire écrire un texte de présentation de ses créations de masques vénitiens. Cool, le business reprend !!

12 mars :

Encore une journée très fructueuse pour moi autant sur le plan professionnel que le plan personnel.

J’ai été au salon des ressources humaines aujourd’hui et j’ai distribué un nombre inquantifiable de cartes de visites et même eu des demandes de devis 🙂 et à midi, j’ai déjeuné avec mon contact navigateur-pilote qui m’a un peu raconté sa vie et il a déjà eu un destin extraordinaire et  là son prochain projet c’est de m’emmener avec lui sur les traces de Mermoz et Saint-Exupéry, génial, il va falloir que je me dédouble pour être partout, si cela continue 😉

Et je viens d’être mis en copie d’un mail du service des Affaires Européennes, ils convient leurs agents à la formation, cela confirme que ça y est, c’est vraiment bon. J’ai toujours autant de mal avec mon gîte, lui je le vire dès que je peux… Il m’a laissé un message répondeur pour me dire qu’il m’avait envoyé un mail mardi et qu’il attendait une réponse, non sans blague…

13 mars :

Journée chance pour moi qui fut bien remplie !! Je m’explique :

Ce midi et après-midi, déambulation dans les allées du salon du livre pour présenter mon agence de communication et distribuer une multitude de cartes de visite et surtout prendre les cartes de visite des éditeurs afin de leur envoyer le manuscrit de mon premier livre, que j’espère dans les prochaines semaines voir publié !!

Plein de cartes, plein d’espoirs, la vie me fait avoir de bons contacts en ce moment 🙂

Et puis ensuite direction l’hôtel Scribe (un  hôtel 3 étoiles au moins, super chic, en plein coeur du quartier de l’Opéra à Paris) où avait lieu une conférence sur les réseaux sociaux professionnels où j’ai encore trouvé le moyen de distribuer quelques cartes. Et oui, en ce moment, je trouve le moyen  de les distribuer tout le temps et partout, même dans le métro, une dame m’a parlé dans le métro car nous venions de croiser une femme agée qui faisait la mendicité et nous avons enchainé sur ce que je faisais comme travail et elle a pris ma carte car elle est commerciale dans une maison d’éditions. Serais-ce un signe que l’on m’envoie que mon livre va bientôt être publié ? J’aimerais trop ! Enfin, aujourd’hui, je trouve que je me suis mise pas mal de cartes en main (au propre comme au figuré ;-), j’ai même réussi à laisser ma carte à M6 éditions.

14 mars :

Je n’ai pas beaucoup bossé aujourd’hui, j’avais un repas et après-midi dansant avec des amis et j’ai encore trouvé le moyen de faire ma pub ! Cette fois, ce fut auprès du traiteur organisant l’évènement. On ne m’arrête plus !

Et demain, même si c’est dimanche, j’ai un rendez-vous avec une cliente potentielle qui fait du théâtre et le soir après une après-midi avec des amis, j’ai rendez-vous avec ma graphiste qui me fait mon nouveau site internet. Et j’ai suivi son exemple, j’ai crée mon blog qui parlera de mon quotidien d’entrepreneuse trentenaire, un avant-goût de ce livre en somme !

Je pourrais ainsi tester l’intérêt pour ce sujet auprès des internautes. Je vous tiendrais au courant 😉

Je n’hésite plus maintenant à relancer mes clients qui oublient de payer en temps et en heures leur facture…

J’ai enfin refait les modifs demandées pour la conférence sur l’égalité des femmes et apparemment on y ait presque. Youpi !!!!

15 mars :

Journée très chargée pour moi. Le réveil fut dur pour moi ce matin. Couchée à 1 heure du matin et réveillée à 8h30, lever à 9h15, je me suis rendormie sans me rendre compte avec mon réveil à la main.

Je me suis préparée rapidos car j’avais rendez-vous à Paris avec une cliente potentielle (et oui même le dimanche!) car après j’enchainais avec un repas avec des amis (on est dimanche quand même!). J’ai encore réussi à distribuer une de mes cartes de visite à une dame dans le métro qui a lié conversation avec moi, comme ça, sans raison. Tout le monde veut me parler !

Sinon, je viens d’avoir confirmation que mon site pro serait en ligne dans 15 jours environ. J’ai hâte ! Je continue ma prospection mais c’est plus soft. Mon site actuel est vraiment moche, j’en conviens aujourd’hui mais jusqu’ici j’avais fais avec les moyens du bord !

16 mars :

17 visiteurs sur mon blog pro pour la première journée, whaouhh

Mes yeux se ferment ce soir, il est minuit et ma valise n’est pas faite et je me lève à 7 heures demain. Pfiou dur dur le retour en province et à 9 heures j’ai un rendez-vous avec une maison d’éditions, j’espère que le sujet de mon livre va leur plaire…

17 mars : 

grosse journée pour moi, rendez vous à 9 heures dans une maison d’éditions pour lui présenter mes activités et lui proposer de publier mon livre. Bonne nouvelle, pour les 2, il est intéressé, je dois lui envoyer mon manuscrit. Mais d’abord, je le dépose à la société des gens de lettres pour le protéger. J’ai fait comprendre à l’éditeur que je lui laissais quelques jours d’exclu mais qu’après je l’envoyais à d’autres maisons d’éditions rencontrés au salon du livre.

J’ai aussi abordé un monsieur dans le train car il lisait le journal l’entreprise et lui ai demandé s’il avait une boite, il m’a dit « c’est en projet » bingo ! J’ai laissé ma carte et lui ai donné des tuyaux il est intéressé par ce que je propose 🙂
J’ai encore passé le temps du train à dépouiller mes magazines mais là j’ai tout fini dans le train et le car , je progresse en rentabilité de temps (bon ok j’avais 7 heures au lieu de 5h30 ça aide !!  donc en rentrant j’ai fété ça et mon retour au riesling avec mon artiste ! On a plein de projets sur le feu, j’ai hâte !

18 mars :

Belle journée pour moi. Reveil en douceur ce matin (enfin réveillée par le téléphone quand même!) puis départ sous le soleil et en musique pour Toulouse avec ma p’tite tuture.

Au programme, un salon sur l’évenementiel et le développement durable où j’ai revu d’anciennes collègues qui gardaient un très bon souvenir de moi et qui vont m’aider à me faire connaître un maximum. Puis distribution de cartes de visites de ma boite et de flyers de mon éco-gite. Journée qui donnera surement des résultats rapidement. J’ai aussi envoyé mon premier livre pour protection à la société des gens de lettres donc dans 2 jours, j’envoie mon manuscrit aux maisons d’éditions rencontrées au salon du livre. Là, j’essaye de travailler mais mon chat en a décidé autrement, il s’est installé sur mes bras et poignets après m’avoir caliné dans le cou pendant un moment. Mon artiste vient de me confirmer que dans quelques semaines, je ferais la promotion de son premier livre, j’ai trop hâte !

Bons échanges aujourd’hui. J’ai fini la journée par discuter avec une dame, victime de harcèlement moral qui veut peut être monter sa boite, j’ai connu ça, je vais donc l’aider du mieux que je peux.

19 mars :

Journée promotion pour mon gîte de montagne et son week-end dégustation des vins de sa cave à vin biologique. Puis, étant donné que nous sommes une journée de grêve générale (90 000 manifestants à Toulouse quand même), j’ai décidé d’aller manifester mon envie de courir et j’ai été faire mon footing. Ca m’a fait un bien fou, cela faisait plus d’un mois que j’essayais en vain de trouver 1 heure pour y aller !! C’est ça la rançon de la gloire !!! Le chat a encore élu domicile dans mes bras donc dur dur à une main de vous raconter ma journée. Bref, en un mot, encore une journée riche en contacts et en évènements !!

je file au dodo, une grosse journée m’attend demain, promotion et prospection !

21 mars :

Pas très envie de bosser aujourd’hui. J’ai fait de la soupe, et je dois aller en courses. Et good news, le récépissé du dépôt de mon livre a la société des gens de lettres est arrivée au courrier donc j’ai pu envoyer par mail mon manuscrit aux maisons d’éditions rencontrées sur le salon du livre. On croise les doigts pour moi.

Sinon, j’ai un peu rangé mon bureau, qui était un peu en bazar. Du coup, c’est plus clair aussi dans ma tête ce que j’ai à faire ce week-end.
Allez, je vais mettre un peu le nez dehors. Je bosserais ce soir !

22 mars :

Alors hier je n’ai pas fait grand chose mais bon je n’avais pas d’urgence sur le feu alors ça va. J’ai bien le droit de m’accorder quelquefois des week-end.

C’est important de se ménager des pauses quand on a son entreprise, c’est pour ça que je me suis accordée une après-midi cinéma comme c’est le printemps du cinéma pendant 3 jours (3,50 euros la place!) et le boulot m’a rattrapé, je m’explique : j’ai rencontré des salariés de ma coopérative d’activités.

Demain, journée moyennement chargée, je dois faire un petit tour à la poste pour poster les DVD de la conférence sur l’égalité hommes / femmes en entreprise, j’espère que cette version va leur plaire, j’en ai marre de bosser dessus !!

Puis après ou avant, je ne sais pas encore, relance téléphonique à mes journalistes pour mon gîte et pour mon  autre client annuel. Puis téléphone à mon réseau de contacts dont un qui est à Rome, j’aimerais bien lui rendre visite à celui là j’adore Roma ! Déjà que mon contact suisse m’a invité à venir, je vais finir par le faire mon tour de l’Europe.

Bon, plein d’autres choses à faire mais si déjà je fais ça dans ma journée, ce sera bien !!!

A demain !!

Nous voilà à lundi mais je n’ai pas trop la motivation pour travailler aujourd’hui !! 

J’ai eu un nouveau contact avec un éditeur. Et demain, je vais à une réunion du pôle international ANPE sur des informations pour partir au Québec. J’ai hâte !

Allez je vais bosser un peu en téléphonant à des prospects en attendant que mon artiste débarque !

Chouette une nouvelle cliente m’embauche pour lui faire son profil Viadéo !!! Et c’est un contact pris au salon des RH à Paris il y a 15 jours.

Et puis un de mes contacts eu vendredi au téléphone vient à priori de me faire décrocher un contrat  à l’année de relations presse avec un de ses clients. Youpi !!

Et mon logiciel de montage vidéo vient de planter pour la 3eme fois pour changer !!!

J’essaye de récupérer les images tournées à la Défense il y  a 15 jours, vous vous souvenez ? c’est quand j’étais sur le toît !!

25 mars :

Pfff 95 mails à lire dans ma boîte professionnelle… Pas de motivation aujourd’hui. Pourtant j’ai dormi au moins 10 heures donc je ne suis pas fatiguée. J’espère que ça va bientôt passer, je n’aime pas être raplapla comme ça.

Néanmoins, j’ai déjà prospecté à fond aujourd’hui. Et je vais attaquer mes appels téléphoniques à mes journalistes et les CE pour mon gîte. Et faut que je fasse ses fiches produits.

La motivation revient doucement mais d’abord je vais aller manger des lentilles pour avoir plein de fer !!

Mon client annuel des SI me fait toujours autant sourire, il comprend ce que je veux dire au quart de tour, pas comme l’autre…

Allez, on reprospecte à fond

Echange très intéressant avec un chef d’entreprise qui trouve que j’ai une bonne démarche de prospection et une bonne mentalité et façon de fonctionner. Ca me fait vraiment plaisir, il n’a aucun doute et sait que cela va très bientôt marcher pour moi. Je le crois aussi !!

Besoin d’une pause, j’en ai marre de bosser !!

Il est 23h15 et la motivation n’est pas revenue mais j’ai fais beaucoup de prospection. Allez au boulot et après dodo, c’était dur dur aujourd’hui

Et oui, le quotidien d’un chef d’entreprise, c’est aussi travailler à minuit, avec un chat sur les bras (au sens propre du terme, elle est allongée sur mes poignets !). Vexé, mon chat vient de partir…

27 mars :

Je n’ai pas écris hier car j’ai été à une soirée business et ce fut très intéressant.  Et avant, j’ai été à un genre de réunion tupperware mais il nous faut vendre des téléphones sans rien y connaître et en payant 477, 20 euros pour avoir le droit de travailler. Ca sentait l’arnaque mais j’ai voulu prendre le temps d’étudier la proposition en faisant des recherches sur le net. Et bien j’ai bien fait car  beaucoup de suspicions d’arnaques dans les témoignages donc dans le doute, je m’abstiens… Et je me fie à mon instinct qui me dit « Dangereux, alerte ! ».

Puis j’ai été au Casino de Toulouse (magnifique de plus, première fois que j’y mettais les pieds, bon cela ne vaudra jamais celui d’Enghien-Les-Bains, le plus beau à jamais à mes yeux ;-). Donc soirée business organisé par une jeune agence d’évenementiel toulousaine avec peu de gens mais des jeunes très sympa, j’ai parlé de ce que je faisais au boss et ça l’intéresse. On va surement collaborer ensemble.

Et puis, aussi j’ai bien sympatisé avec un participant d’une quarantaine d’années et il m’a offert le repas du soir et une bière, trop sympa, il m’a même proposé de piquer dans sa 2ème bière. Il avait l’air subjugué par ce que je lui racontais, ma vie, mes amours, mon parcours d’études et professionnel, pourtant je n’avais pas l’impression avant que mon parcours était aussi exceptionnel et dans le regard de cet homme qui ne me connait que depuis 2 heures et qui me dit que je suis forte, puissante et extraordinaire, je comprends que si, j’ai un truc en plus, bien à moi, et que j’ai une façon de faire et de vivre unique, qui touche les gens qui me cotoient. C’est fou, cette soirée niveau business a été moyenne dans le sens où je n’ai distribué que 3 cartes de visite et je n’ai pas vu les 2 autres participants restants et pourtant humainement, j’ai l’impression que j’ai apporté beaucoup à cet homme de 42 ans et j’en suis contente. Je lui ai dit que pardonner et lacher prise permettrait qu’il soit heureux. J’espère qu’il y arrivera. En plus, il était plutôt pas mal à regarder et gentil mais marié, dommage..

Il vient de m’écrire un mail, je ne peux m’empêcher d’être contente d’avoir un message de sa part. C’est vrai que c’était chouette cette discussion hier soir… Faisons confiance à la vie !

Peut-être un ou 2 nouveaux clients aujourd’hui, je dois les rappeler lundi mais une était séduite par mon travail. Elle doit en parler à son mari. L’autre, a été en contact avec moi il y a quelques semaines et veut me voir à paris bientôt pour participer au super développement de sa structure. Chouette, plein de sous sous en perspective 🙂
Je vais me coucher, je vais travailler ce week end alors je profite pour pas me coucher trop en décalé..

28 mars :

Le mois de mars touche à sa fin et je ne l’ai pas vu passer… Plein de nouveaux projets en perspective : la publication de mon premier livre, et également celui de mon artiste pour qui je ferais la promotion auprès des journalistes pour qu’ils parlent de son livre, des nouveaux clients pour ma boîte, des visites en constante progression sur mon site internet, de la prospection à 200 %, la création d’un blog professionnel, un nouveau site professionnel bientôt en ligne. Bref plein de belles choses pour moi ce mois-ci et je suis sûre qu’avril me réserve encore beaucoup de belles surprises, je travaille et me consacre à fond à mes projets et fais confiance à la vie…

Il est presque minuit, nous sommes un samedi soir, et pourtant cela ne me gêne pas de travailler encore à cette heure pour ma boîte. A croire que je m’habitue à ce nouveau quotidien. Allez à la réecriture des textes de mon nouveau site internet sinon il sera jamais mis en ligne !!!

Il est 03h48  du matin, nous sommes passés à dimanche et en plus, nous avons perdu une heure de sommeil. Bon moi, pas vraiment, vu que je ne dors pas encore !!! J’ai une pêche d’enfer, pas très sommeil et plein d’idées et envie de les mettre en oeuvre cette nuit. J’ai réussi à rédiger mes textes pour mon nouveau site internet et les ai transmis à ma graphiste. J’espère que le site sera bientôt en ligne…

J’ai retrouvé un formulaire de participation à un concours de vidéo pour promouvoir la création d’entreprise auprès de l’Union Européenne, je dois le faire tout en anglais, entre une et trois minutes. Arggg, quel défi, je vais le faire en français et le traduire par Yahoo Babelfish, pas bête la Virginie 😉 bon maintenant le plus délicat reste à me faire filmer et à ne pas trop lire !!

ayé, mon scénario de ce petit film vidéo présentant mon entreprise est rédigé et traduit. Voilà une bonne chose de faite. Et je n’ai toujours pas foncièrement sommeil…Bon bah je vais continuer à travailler, vu que je suis sur ma lancée… 04h12 du matin…

Il est 05h31 du matin, j’ai fini de calculer mes frais pour pouvoir les envoyer lundi à ma coopérative et bien pour mon entreprise, j’ai dépensé 381 euros ce mois-ci. Pas étonnant que je sois à découvert sur mon compte en banque !!

J’ai rangé mon bureau et organisé mes priorités pour pouvoir travailler demain, enfin dans quelques heures… Je n’ai pas spécialement sommeil mais bon j’ai déjà veillé une partie de la nuit et j’ai bien avancé dans mon travail donc je suis contente je peux aller au dodo sereine. J’aime de plus en plus travailler dans cette ambiance studieuse de nuit, tout est calme, j’entends seulement la pluie tomber sur les vitres. Tout est paisible, même moi…

29 mars :

Le dimanche a commencé tard pour moi aujourd’hui. Je me mets doucement sur mon montage vidéo avant d’aller au cinéma me détendre un peu.

Il est 02h46 du matin, je vais aller me coucher doucement devant un spectacle musical. J’ai bien bossé pour un dimanche et me suis quand même accordée une pause cinéma en allant voir «  le code a changé » et cela se peut se passe souvent dans la vie, comme dans le film, c’est dommage qu’il faille un accident de la vie pour que les gens se rendent compte qu’on est plus heureux en étant vrais avec les autres.

Je me suis offert un poisson en chocolat chez un très bon chocolatier du coin, qui m’a dit qu’avec ma motivation, ma boîte ne pouvait que marcher, cela m’a fait trop plaisir, Bon alors c’est bientôt le succès ? J’ai hâte moi ! Et oui , j’ai des bonheurs tout simples, payer mes charges mensuelles et pouvoir aller voir les spectacles que j’aime. Bon, dans les envies, y a aussi voyager, refaire de la plongée, du tennis, apprendre les danses de salon. Hey, mais en fait, j’ai plein de rêves, Vite vite des sous sous pour les réaliser 😉

30 mars :

La semaine reprend doucement, j’attaque une campagne presse demain. J’ai sélectionné mon fichier de contacts. Mon séjour à Paris s’organise peu à peu. Demain grande journée pour moi, prospection sur un salon, achat du billet de train, passage à la poste, promotion pour mon gîte, promotion pour moi, départ à Toulouse pour une soirée, pfff suis épuisée moi avant d’avoir commencé !!

01 avril : 

Les jours passent trop vite, les heures aussi !

Je cours partout, écume les salons, prospecte toutes mes journées, bossent pour mes clients, là je m’occupe de faire la promotion de mon gite pour la semaine du développement durable. Demain un salon à toulouse et la campagne presse à continuer et le soir, soirée club de créateurs. Journée chargée, alors au dodo, il est quand même 1h15 du matin !!

2 avril :

Je confirme : les heures défilent vraiment à toute vitesse mais je suis contente, aujourd’hui j’ai fais tout ce que j’avais prévu. J’ai passé plein d’appels à des prospects. Heureusement que je n’ai pas de garçon dans ma vie actuellement, il m’aurait retardé dans mon planning !!!

J’en ai discuté avec un de mes contacts rencontré au forum pour l’emploi mardi dans ma ville et il me dit tu as la « gniac », tu t’investis à fond, ça ne peut que marcher ta boîte, après tu pourras profiter de la vie et de l’amour à loisir. Il a raison, je ne veux pas de quelqu’un dans ma vie actuellement, si c’est pour gérer ma relation comme mon ex gère la sienne en ce moment, ce n’est pas la peine, cela fait souffrir trop de monde. Et heureusement que je n’ai pas encore d’enfant, je me demande bien où je trouverais le temps de m’occuper de lui avec tout le travail que j’ai avec la boîte. La vie est bien faîte finalement 😉

Super soirée avec les copines de l’atelier des créateurs, ma soirée mensuelles avec mes copines créatrices, on se réunit autour d’un thème différent à chaque fois, ce soir, l’assurance, chouette quand je serais en libéral, j’ai trouvé une assurance qui me versera 30 euros par jour en cas de baisse ou arret d’activité. Et après, on se retrouve tous autour d’un buffet produits du terroir et on s’échange à l’occasion, nos cartes de visite et bons plans. Ah j’adore des soirées comme ça. Vivement la prochaine !! Et j’ai encore un rendez vous qui s’est calé à Paris et un autre le jour de mon retour à Toulouse. Ca n’arrête plus !!

4 avril :

Déjà 95 visites sur mon site web. Je suis fatiguée, je raconterais ma journée demain !

Alors on est dimanche et je bosse encore, j’ai même accompagné un pote qui voudrait reprendre un restaurant et me faire faire sa communication. L’endroit est sympa, très nature et avec plein de potentiel. Il souhaite que je l’accompagne dans ses démarches. Demain, cap sur Paris mais avant faut finir les dossiers en suspens. Déjà la maison est propre et la valise presque faite c’est déjà ça !

113 visites sur le site à aujourd’hui. Je n’ai pas de nouvelles de ma graphiste pour mon site web, j’espère que tout se passe bien. Je ne la relance pas , ça risque de l’énerver.

Je fais petit à petit le point sur mes dossiers. pff j’en ai marre, heureusement demain c’est presque repos dans le TGV.

6 avril :

J’arrive dans 15 minutes à Paris et je n’ai pas travaillé dans le train, j’ai juste dépouillé mes journaux comme à mon habitude (lol !). Je n’arrétais pas de bailler car je n’ai dormi que 5 heures cette nuit, mes voisins faisaient encore du bruit… Je travaillerais ce soir. J’ai déjà bien avancé pour mon rendez-vous client de jeudi. Et puis bosser fatiguée, on n’est pas productif et on ne fait que des erreurs alors cela ne sert à rien, mieux vaut se reposer. Je pourrais finir mes affaires urgentes ce soir je pense, au pire, je le ferais demain.

J’ai une baisse d’énergie depuis quelques jours, heureusement que je mets le cap sur Paris pour 10 jours, je vais en profiter pour me faire chouchouter par ma maman.

Aujourd’hui, on a battu le record, 173 mails reçus dans ma boite pro et 40 dans ma boite newsletter et infos diverses. Il est 00h26 du matin et je suis encore en train de trier mes mails. Pas beaucoup de demandes de devis mais beaucoup de prospects potentiels. Mon réseau commence à donner des résultats, j’ai rencontré aujourd’hui un responsable d’un portail d’info pour les PME et il veut que j’écrive des actus sur Toulouse, en échange d’une visibilité sur son site.

Allez au dodo, il est 1h00 du matin, j’ai bien mérité depuis mon réveil à 6h30 ce matin.

7 avril :

J’ai pas mal bossé aujourd’hui, vu ma motivation du jour. J’ai pris plein de contacts pour des partenariats et j’aurais ainsi bientôt une belle visibilité sur internet ! Sinon, j’ai fait la jaquette du DVD des conférences de Toulouse, j’espère que cela plaira à ma cliente. J’ai envoyé un maximum de mails de prospection et ai fait pas mal de promotion pour mon gîte. Pourtant, il ne le mérite pas mais je suis pro…

J’ai géré mes 173 mails de ce matin et pourtant, je ne croyais pas que j’en viendrais à bout et ben si en 2 heures et demi !

Et j’ai une demande de devis relations presse à l’année 🙂

bien bossée pour aujourd’hui au dodo !

On verra le reste demain !

10 avril :

Je suis moins assidue quand je suis parisienne. Entre les mails à lire (226 hier), les rendez-vous partenaires ou futurs clients à voir, la famille et les potes à ne pas oublier, je n’arrête pas une minute.

Hier, journée très productive, tout comme mercredi midi d’ailleurs. J’ai été à un apéritif contact organisé par le comité d’expansion du Val d’Oise et j’ai rencontré un de mes prospects viadéo qui m’a dit être toujours intéressé par mes prestations et que je n’hésite pas à le relancer. Et j’ai distribué quelques cartes de visite au passage.

Et hier, j’ai enchaîné un long rendez-vous avec un coach ancien psychothérapeute avec qui je suis sur la même longueur d’ondes professionnelles et qui voudrait m’embaucher pour plein de projets futurs. Ensuite, rencontre avec une jeune femme qui veut monter une agence de communication globale et me faire travailler en sous-traitance puis quand même le soir papotage autour d’un café avec un pote et n’ayant pas vu le temps passer, nous avons fini notre discussion au bout de 3 heures et donc je suis restée à Paris pour dormir et ce matin, nous avons eu une idée lumineuse, créer un groupe sur facebook, « je travaille en pyjama et si tu n’es pas content, c’est pareil » hihihih !!

Et ma graphiste ne m’a pas oublié, elle était débordée et le développeur aussi donc normalement dans très peu de temps, mon nouveau site web est en ligne.

Pour mon premier livre, on me demande d’écrire la 4ème de couverture, c’est peut être bon signe ? De toute façon, cela servira pour l’autre maison d’édition si je m’auto-édite et puis pour ma promotion sur le net !

Les demandes de mise en contact pleuvent, génial!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

J’ai eu la preuve que mon gîte lit vachement avec attention les dossiers de presse et autres documents que je rédige, il vient juste de se rendre compte que le numéro de téléphone est erroné mais moi j’ai repris les 2 numéros qui étaient inscrit sur le projet de brochure qu’il m’avait remis. Je lui ai demandé par la suite si je laissais ces 2 numéros, je n’ai jamais eu de réponse et ensuite il m’a dit j’ai relu plusieurs fois le dossier de presse, ok pour envoi aux journalistes…Vivement qu’il ne fasse plus partie de mes clients celui là, je ne le supporte plus ! Il est encore plus vicieux que je le pensais, il me dit ne pas connaître le numéro de téléphone indiqué sur mon dossier de presse mais il l’a noté comme téléphone de référence sur les flyers qu’il a fait lui-même. Il cherche tout pour ne pas payer. Il me connaît mal.

12 et 13 avril :

Je n’ai pas beaucoup travaillé, j’attends les cloches et les chocolats ! J’ai été oubliée on dirait cette année. J’ai lu tous mes mails professionnels. 35 quand même pour un  week-end de Pâques et j’ai déjà des rendez-vous de prospection / partenariats de prévu pour la semaine prochaine. Peut-être se transformeront ils bientôt en clients… ? Et la semaine qui suivra j’ai plein de soirées business ! Le rythme effrené recommence…

Enfin fini un audit de site que je devais faire depuis quelques semaines pour essayer de convaincre un prospect de me confier la réecriture des textes de ses sites et plaquettes de présentation. On verra le résultat… Au dodo, mes yeux se ferment !

14 avril :

Pas excessivement de mails à lire. Ca change !

J’ai pu joindre quelques CE aujourd’hui pour mon gîte mais pas trop de journaux. La plupart ont posé des congés pour Pâques. J’sais pas pourquoi je travaille pour lui avec autant de professionnalisme et d’acharnement, car je vois qu’il fait tout pour me discréditer, je n’aime pas la tournure que prennent ses mails. Qu’il paye jusqu’en juin et qu’il continue sa route, loin de moi, c’est tout ce que je demande. Il m’apprend l’art de la diplomatie, s’il en était besoin…

Mon téléphone recommence à sonner pour des demandes d’information. Cooooooooool !!!

Demain, cap sur Toulouse, on rentre à la maison et dans le train, pendant 7 heures, bah j’bosse lol !!

16 avril (enfin vendredi 17 avril, il est 01h10 du matin) : 

Pfff, marre de bosser autant, j’arrive plus à avancer

Mes demandes de devis sont finies, reste un texte à faire et hop au lit, il est quand même 02h16 du matin…
03h36, ouf j’ai fini, au dodo… Et demain, encore une grosse journée pfffffff. Vivement le week-end pour pouvoir travailler tranquillement !!

19 avril :

J’ai pas travaillé hier alors faut compenser aujourd’hui. J’ai eu au téléphone l’avocat de mon contact Viadéo de jeudi donc je lui ai préparé un dossier pour qu’il me conseille sur la marche à suivre pour faire payer mon gîte de montagne mauvais payeur.

De plus, j’ai remodifié ma jaquette pour les DVD de la conférence sur l’accès des filles aux filières scientifiques, cela a plu à un pote à moi, espérons que ce sera pareil pour ma cliente.

Je galère la à faire un menu DVD pour la conférence d’Annecy sur l’égalité professionnelle. Pff, vivement que ce projet soit fini !

Sinon, je viens d’envoyer une demande de devis à l’année pour des relations presse. Normalement c’est signé d’avance.

J’ai fait enfin les modifications sur le film de la conférence d’Annecy mais mon menu n’avance toujours pas.

Bon j’laisse tomber le film pour ce soir, j’y arrive pas.

Après une pause tv, je vais entamer mon 2eme montage vidéo de la journée. En espérant que le logiciel ne plante pas à chaque fois… Encore une fois mon logiciel vidéo vient de planter, pffff

21 avril :

La semaine a bien commencé pour moi, une de mes contacts viadéo m’a refilé un contrat type me protégeant face à des clients malhonnêtes. Espérons que cela les dissuadera de me faire des crasses …

22 avril :

Plein de contacts téléphoniques aujourd’hui, donc des clients futurs en perspective peut être.

Et demain, je vais à Toulouse et espère régler mon problème de menu DVD et aussi avancer sur mon film sur la création d’entreprise car j’avance pas, le logiciel ne fait que planter. 2 bonnes choses de faites si j’y arrive.

Et ensuite rendez vous professionnel, peut être même 2 et après soirée business « une nuit des réseaux ! ». Grande journée et jeudi matin formation à la coopérative et après rendez-vous comptable beurk pas envie de faire mon prévisionnel !

Bref grande journée

allez o dodo, mes yeux se ferment !

25 avril :

Trop fatiguée pour raconter mes derniers jours, plein de soirées réseaux, plein de contacts mails intéressants et des demandes de devis 🙂

Déjà une semaine de passée depuis que j’ai écris ces lignes. Plein de soirées réseaux, plein de bons contacts et mon gite qui m’a annoncé qu’il arrétait de travailler avec moi à fin avril (au lieu de fin juin), je lui prépare une lettre lui demandant des dommages et intérêts pour rupture abusive de contrats, il me connaît mal s’il croit que je vais me laisser faire comme ça sans rien dire. Et mon premier livre va être édité par Publibook et disponible dans les fnacs youpiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!

4 mai :

J’ai bien avancé sur mes dossiers. J’ai écris ma lettre pour forcer mon gite à payer jusqu’en juin, j’attends la réponse de l’avocate pour l’envoyer. J’ai écrit à un client qui refusait de payer, il a fini par accepter de payer ma prestation. Demain, je commence ma campagne presse pour mon gentil client en informatique qui sort un logiciel pour les managers, il a même mis une démo sur son site internet. Et je finis l’appel à 30 CE demain pour finir ma prestation d’avril pour mon gîte mauvais payeur.

Allez ma base de données pour demain est presque faite, je vais o dodo bientôt après une pause tv bien méritée

6 mai :

Ma campagne ce pour le gite est bientôt finie, j’ai décidé avec l’accord de la coopérative d’arrêter la collaboration au 30 avril sans demander de dommages. Et ma campagne presse pour mon autre client qui vient de sortir un logiciel a commencé. Je dois aussi téléphoner demain à des prospects. Puis avancer sur mon montage vidéo aussi.

Bref, plein de travail en perspective !! vivement vendredi pour bosser en paix !

Hier super soirée avec les copines créatrices,  peut être aussi du business en perspective.

Et on en est à la phase vérification des pages de mon site web cool il sera bientôt en ligne

9 mai :

Soirée copines hier soir, mais j’arrive quand même à bosser aujourd’hui sur mon film vidéo de la création d’entreprise. Faut bien se détendre de temps en temps ! Sinon me reste à vérifier que tout est bon dans mon nouveau site web et hop l’es en ligne.

Et lundi, j’envoie mes factures à mes mauvais payeurs gnarf gnarf !!
Grosse galère jeudi, les assedics ne m ont pas payé mon mois sous prétexte que je travaille 10 heures par mois et qu’on ne peut pas cumuler chomâge et emploi pendant plus de 15 mois, les abrutis comme si mes 68, 10 euros changeaient la donne

28 juin :

3 semaines que je n’ai pas écrit. C’est que ma nouvelle vie prend beaucoup de temps. J’adore ma nouvelle vie, mes journées je vends des climatiseurs écologiques et le soir, je lis mes mails pour ma boite de communication, je ne passe plus des heures à prospecter et mon réseau travaillant quand même, j’ai des demandes de devis. Dès le vendredi soir, je décompresse de ma semaine en sortant danser ou soirées entre amis et j’avoue que le week end est un moment à nouveau attendu, j’ai l’impression de bosser moins qu’avant mais avec les mêmes résultats

A priori, je ne suis plus en période d’essai, j’avais un mois au vu de mon contrat. Maintenant vivement ma première paye entière !

Et l’inauguration pour la boite de bio-climatiseurs a eu lieu, j’ai tout  organisé seule et y a eu du monde et mon nouveau site web pour ma boite est en ligne, tout le monde aime et moi j’adore

2 novembre 2010 :

Que de temps a passé depuis l’écriture de ces dernières lignes. Ma vie d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec celle (difficile vu avec le recul) que je vivais alors à Toulouse. Tous mes efforts vains pour développer mon entreprise et en vivre m’a obligé à faire un bilan de ces 3 ans avec la boite et plus généralement de ces 7 ans de vie à Toulouse. Tout ça pour me rendre compte que ma vie aussi bien personnelle que professionnelle était à Paris. Donc cap sur Paris

27 septembre 2011 :

Que de temps passé depuis l’écriture de ces dernières lignes. J’ai eu 33 ans (l’âge du Christ lol) et j’ai encore changé de vie et créé une 2ème société : un journal économique en région Centre.

En 3 semaines, déménagement à 150 kms de Paris, concentration tout le mois d’août sur le nouveau projet et début septembre mon premier bébé journalistique est né, le premier numéro de mon journal. Il est beau, tout le monde me félicite et demain j’en fais la promotion à la Caravane des Entrepreneurs. Cette vie est le carrefour de toutes mes précédentes, j’ai l’impression. Les nocifs d’avant ont disparu, le soleil brille pourvu qu’il continue ainsi…Allez au dodo

18 octobre :

Centre News 1 plaît beaucoup, enfin mon savoir-faire est valorisé à son juste niveau et je ne suis plus dans l’ombre comme avant. Ma nouvelle vie me plaît infiniment, notamment par ses belles nouvelles rencontres même si financièrement, c’est plus que dur, mais je bénéficie de beaucoup de soutien moral et c’est énorme, je sens que des anges veillent sur moi…

Mon passé est enfin dépassé et mon coeur est si léger. Que c’est agréable de retrouver cette sensation oubliée. J’ai enfin le coeur apaisé et j’ai retrouvé ma joie de vivre et l’envie de rire et de passer des moments de joie. Il était temps, il m’aura fallu plus de 2 ans et demi… mais j’ai réussi. Je suis très fière de moi et je sais aujourd’hui que la vie m’a fais un beau cadeau en me séparant de celui que j’avais tant de mal à oublier ces 2 dernières années.

20 octobre :

Encore dans un train comme presque 3 fois par semaine depuis début septembre et la reprise des cours. J’ai en effet ajouté une corde à mon arc je suis devenue prof en enseignement supérieur et me retrouve donc à prodiguer mes conseils à des étudiants pour leurs recherches d’alternance mais aussi pour aider des 2ème années de DUT à trouver le stage de leurs rêves. J’axe ces cours comme des ateliers intéractifs et personnalisés pour que chacun de mes étudiants sachent faire de nouvelles choses sur les réseaux sociaux qu’ils pourront valoriser en entreprise, la boucle est bouclée 😉

En 3 semaines, j’ai beaucoup vadrouillé : Orléans, Cergy, Blois, Paris. Rien ne me fait plus plaisir qu’un élève qui repart avec la satisfaction d’avoir appris quelque chose qui va lui servir.

Et puis les témoignages de mes élèves sont très variés mais tous sincères et font chaud au coeur. Un m’a écrit sur Viadéo “vos cours sont géniaux”, d’autres me disent “merci” à la fin du cours, aujourd’hui quand j’ai annoncé à mes élèves que c’était le dernier cours, ils m’ont rétorqué “déjà !!”

L’autre jour, une jeune fille en master m’a dit “c’est grâce à vos conseils que j’ai décroché mon alternance, vous avez cru en moi et m’avez donné des astuces pour être à l’aise en entretien”. Je n’ai fais que lui donner les conseils que je m’applique pour assurer mes cours en étant à l’aise en tant qu’ancienne timide…”

Les premiers résultats du contrôle du cours de marketing des études de mes étudiants d’Orléans sont arrivés 10,86 de moyenne pour la classe ; c’est super, cela veut dire qu’ils ont presque tous la moyenne alors que c’est une des matières les plus difficiles à comprendre quand on débute dans la communication, elle semble inutile alors qu’on l’utilise pour tout dans la communication.

Espérons que pour les contrôles de stratégies de communication et communication opérationnelle, ils feront aussi bien mes orléanais !

J’ai aussi assuré mon premier cours à mes apprentis ingénieurs pour leur apprendre à faire un exposé complet, bien présenté et avec de vraies informations dénichées et vérifiées et surtout multiples, ils ont tous des super sujets d’exposés, j’ai hâte d’être en mars pour les écouter à l’oral présenter leurs sujets.

Je suis aussi la tutrice pédagogique de plusieurs élèves, cela signifie que je vais faire le lien entre l’école, le jeune et son entreprise pour vérifier que tout se passe bien pour tout le monde et rectifier le tir si ce n’est pas le cas. La première étape est de rencontrer le tuteur de l’entreprise pour fixer les missions qui seront confiées à mon jeune ingénieur.

Demain, je me rends au forum des associations qui se tient au Palais des Congrès afin de proposer mes formations en rédaction et promotion sur les réseaux sociaux pour leurs adhérents.

Et ce soir, si je n’arrive pas trop tard à Paris Austerlitz, j’irais prendre un verre avec mes sympathiques entrepreneurs du Val d’Oise du réseau Table des Entrepreneurs.

En ce moment, je fais aussi de la réecriture de CV et de lettre de motivation pour les jeunes diplômés ou les personnes qui recherchent un nouvel emploi et ce travail en sous-traitance me procure souvent de jolis moments de partage avec les candidats.

Je continue aussi ma prospection sur les réseaux sociaux et particulièrement Viadéo pour cibler les chefs d’entreprise du Val d’Oise et leur proposer de les former via leur plan de formation, vu que depuis la réforme du DIF mes formations ne sont plus finançables ou pour les inviter à mes conférences mensuelles sur les réseaux sociaux.

Voilà pour les nouvelles du jour !

21 octobre : 

Aujourd’hui j’ai été prospecter au forum des associations à Paris et j’ai fais de belles rencontres, une école et des agences de communications à qui je pourrais proposer mes formations.

Puis ce soir, moment convivial à l’occasion de l’assemblée générale des commerçants de Soisy.

Demain va être aussi une journée tranquille puisqu’au programme il n’y a que 2 cv à rédiger, un cours d’aquabiking et un repas chez une amie c’est important de se ménager des temps pour soi quand l’activité se fait plus calme cela permet de supporter le rythme intensif des autres semaines

#vismavie dentrepreneur

22 octobre : 

Voir une assemblée de femmes cadres et chefs d’entreprises échanger avec autant de bienveillance leurs conseils et difficultés cela fait chaud au coeur et c’est ce qui s’est produit lors de cette soirée afterwork au coeur de Paris au pied de la Tour Montparnasse.

Je ne suis pas rentrée à 22h pour rien même si je ne sais pas encore si certaines d’entre elles seront mes clientes mais l’échange fut enrichissant et c’est bien là l’essentiel. Cela me fait penser à une citation de St Exupéry “on ne voit bien qu’avec le coeur, l’essentiel est invisible pour les yeux”.

Ce matin, j’ai interviewé un jeune diplômé pour pouvoir rédiger son curriculum vitae et sa lettre de motivation et je lui ai donné des conseils pour son entretien il a beaucoup apprécié, cela m’a fait plaisir de lui être utile.

Sinon, un de mes amis professionnels réseauteurs m’a appelé et m’a parlé d’une initiative sur le handicap qu’il lance pour sensibiliser les entreprises, je lui ai donc proposé de m’écrire un papier sur le sujet dans mon magazine Ile de France News de novembre 2015.

Demain encore des cv à rédiger et une après midi de coaching formation aux réseaux sociaux et relations presse 2.0 (incluant les blogueurs par rapport aux relations presses traditionnelles).

6 novembre :

Je viens de vendre une page et demi de pub et j’ai presque encaissé tous les chèques pour les pubs passés dans Centre News 1 donc on attaque Centre News 2. Objectif : sortie des presses le 15 novembre. Défi à relever. Top départ. Encore et toujours du soutien pour mon projet et moi-même

cela fait vraiment très très chaud au coeur

20 novembre :

Finalement, sortie des presses entre le 25 et le 30 novembre mais le numéro 2 de Centre News prend forme peu à peu. Je suis soutenue, la vie m’a mis de belles personnes sur ma route qui m’encouragent et me donnent confiance en moi et aident à faire connaître mon journal. Merci la vie…

Le numéro 2 prend forme au fil des heures, j’ai encore du mal à réaliser qu’il naît entièrement sous ma plume…

4 décembre :

ça rame la sortie du numéro 2, je suis encore en bouclage. Je suis encore en rédaction. Entre les rendez-vous avec les annonceurs, les allers-retours Orléans Paris, les soirées business, les moments de détente avec mes potes et la gestion de ma boite de communication, je n’arrête pas mais je ne regrette rien car je suis aujourd’hui pleinement  heureuse. Pourvu que cette belle nouvelle vie continue ainsi.

7 décembre :

Centre News 2 prend enfin vraiment forme. Me reste que l’agenda des clubs à écrire et à relire et tout est prêt à envoyer à l’imprimeur.

Yeah. Et après on enchaîne sur le numéro 3, écrire encore et toujours et trouver aussi des annonceurs.

22 décembre :

Bientôt Noël et encore une fois aucune envie de le fêter

mon numéro 2 est sorti et c’est un succès déjà 442 téléchargements mais si vous pouviez vous abonner à la version papier je préfèrerais ^^

je fais ma place petit à petit dans le paysage d’Orléans et sa région.

Je ne suis pas malheureuse je dirais même un peu heureuse de cette nouvelle belle vie qui s’annonce avec ses futurs prometteurs

on verra ce que 2012 me réserve ^^

28 Janvier 2013 :

Que de temps passé depuis ces dernières lignes. Pendant ces quelques mois, j’ai crée la version parisienne de Centre News, qui s’appelle Ile de France News, j’ai mis en place les soirées réseautage mensuelles ; j’ai fait des salons en tant qu’exposant ;

je diffuse désormais à 24500 (IDF) et 39 000 par pdf mon journal (en région Centre).

J’ai eu un prêt PCE de 12 000 euros, ce qui va me permettre d’embaucher une commerciale pour la région Centre et peut être un autre pour la région parisienne

allez j’y retourne

19 mai :

Le numéro 3 est sorti entre temps, je suis presque à 100 abonnés payants et je vais attaquer le numéro 4 objectif : une sortie mi juin. Les conférences et soirées business à Orléans et Blois ont commencé et plaisent beaucoup

je m’apprête à envoyer un mailing à 42000 entrepreneurs, pour de la pub et de l’abonnement

petits anges aidez moi à ce que cela se transforment en ventes !

Allez je vais finir de traiter mes doublons

Décembre 2013 :

Que de temps a passé depuis ce dernier témoignage… Je mesure à quel point c’est important d’écrire ce qu’on vit régulièrement pour pouvoir mesurer au fil des mois et des années le chemin parcouru.

En 4 ou 5 mois, j’ai pris un tournant abrupt dans ma vie professionnelle afin de pouvoir sauver l’entreprise de la faillite (tout ça à cause de commerciales pas commerciales pour un sou).

Donc fin juin, j’ai limogé commerciale et stagiaires pour réfléchir à mon avenir et celui de la boite. Et là, révélation, je vais faire de la formation et développer plus les accompagnements en communication. Branle bas de combat pour monter un dossier de demande d’agrément et victoire le 22 août je l’ai eu.

Et les quelques actions de prospection menées sur le sujet en juillet et août ont déjà commencé à porter leurs fruits. Cela promet un avenir radieux.

Allez retournons prospecter et travailler. J’ai un journal de 40 pages à produire en 15 jours.

20 Janvier 2014 :

Je continue sur ma belle lancée, j’ai fini mon 2ème exercice avec quasiment 10000 euros sur le compte, soit l’équivalent de ce que j’avais en moins lors de la cloture de mon premier exercice.

Nous sommes au début de l’année et j’ai mis en place des actions pour pérénniser mon activité. Tout d’abord, j’ai pris quelqu’un en freelance pour passer des appels téléphoniques pour vendre des séances de travail en communication ; puis une agence web diffusent des articles de promotion pour mes conférences mensuelles et mes formations ; nous faisons un test sur 6 mois.

Et je continue bien sûr ma prospection par Viadéo. J’ai moins l’impression de courir après le temps, j’arrive à faire les choses plus en avance, notamment la promotion pour les rencontres réseautage.

J’ai 18 demandes de prises en charge de formations en cours, espérons que cela continue comme ça toute l’année.

Et je continue aussi mes magazines

on en est au numéro 10 de Centre News et au numéro 7 d’Ile de France News le temps passe et le journal perdure

Juin 2014 :

Je pense que si j’ai l’appart qui me plait tant dans ma ville natale je le prendrais comme un signe à affirmer mes choix professionnels de me recentrer sur le val d’oise et à reréflechir à ma stratégie de développement.

Et bien c’est confirmé je retourne chez moi fin juillet, j’ai eu l’appart du proprio sympa ! C’est plus petit mais je préfère que l’autre propriétaire qui n’est pas correct avec moi de ne pas donner de nouvelles.

Donc les cartons vont commencer et il faut organiser la logistique.

Août 2014 :

Belle journée vécue aujourd’hui. Petite pause travail avec une chef d’entreprise d’Orléans de passage à Paris puis retrouvailles avec une super amie de fac, 14 ans d’absence oubliée en une après-midi. Elle n’a pas changé, nous avons vraiment beaucoup rit et on s’est raconté nos vies et nos douleurs vécues pendant ces 14 ans. Et elle va peut être travailler avec moi, ce serait bien, je suis entourée de bonnes ondes désormais.

13 novembre 2015 :

Ce jour qui devait être la journée où les gens se transmettaient le plus de gentillesse dans leurs actes s’est terminée en chaos dans leurs pleurs et le sang. La journaliste que je suis a tout de suite commencé à retweeté dès le début des attaques pour prévenir les parisiens qui suivent mon compte twitter. En espérant que cela aura permis à certains de rester à l’abri.

Mais on se sent si impuissant. Que faire pour tous les autres ? donner son sang mais pas qu’aujourd’hui ; C’est aussi dans les prochains jours que les blessés et les familles de victimes auront besoin de soutien et d’écoute.
Merci aux policiers, aux pompiers, au samu et au personnel hospitalier pour leur courage et dévouement.

Tant de tristesse et de vies brisées, les mots me manquent,j’ai mal à ma France ce soir…
#attaquesparis #paris #pray4paris #fusillade #attentatsparis