Categories: management

Vie privée – vie professionnelle : trouver le bon équilibre, c’est aussi une question de choix ! (Ile de France News été 2016)

Par Emmanuel Pernod, Associé chez Oryx Conseil

Le problème de l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle est un sujet sans fin et qui ne cesse de se dégrader au fil des ans. Cette problématique est devenue également un sujet générationnel : les générations Y / Z ne souhaitent plus faire un choix entre les 2 et sont demandeuses de plus de flexibilité quitte à travailler le soir, voire le week-end. D’autre part, il est évident que plus on monte dans les échelons d’une organisation, plus la sollicitation professionnelle est importante, même dans des sociétés où il fait bon vivre !

L’équilibre est d’abord une question de choix de vie : quelle part veut-on consacrer à sa vie personnelle ? Quelle est notre ambition professionnelle ? Il faut être lucide, les sollicitations croissent avec les échelons et la vie personnelle en prend un petit coup. Pour autant, il est possible de mieux équilibrer les 2 vies (si tant est que cette dichotomie ait encore du sens) en étant plus efficace au travail et en se fixant quelques règles quand on le quitte.

Voici quelques idées à expérimenter sur son lieu de travail et chez soi pour rééquilibrer vie professionnelle et vie privée.

Vie Professionnelle : 5 idées pour travailler plus vite sans forcément augmenter son stress, ni celui des autres.

• déléguer : tout ce qui n’est pas urgent, au coeur des missions ou ne requiert pas une expertise peut être délégué. Certes déléguer prend du temps : il faut donner le sens, expliquer la valeur ajoutée attendue et l’énergie à dépenser,… Le débriefing fait également partie intégrante de la délégation : un retour simple et objectif participe à l’engagement, la motivation et l’apprentissage du collaborateur… et du manager. En définitive, déléguer, ce n’est surtout par « donner une patate chaude » ou se délester d’un trop-plein de travail, mais c’est avant tout savoir mettre en place un vrai travail collaboratif en contribuant au bon développement des collaborateurs et au renforcement de la confiance entre les membres de l’équipe.

• collaborer : demander à d’autres de nous aider à résoudre un problème ou de nous alimenter en nouvelles idées n’est pas toujours naturel. Pourtant, des solutions et des idées géniales naissent tous les jours chez des personnes que nous côtoyons tous les jours, physiquement ou virtuellement. Avant de démarrer un travail, se demander qui peut nous aider génère in fine un gain de temps souvent important, sans compter que cela permet aussi de valoriser simplement les personnes qui vous donnent un coup de main… et que vous aiderez certainement un jour ou l’autre.

• travailler sous contrainte : une technique bien connue (la technique de la tomate ou « Pomodoro », développée par Francesco Cirillo) consiste à se fixer une durée limite dès que l’on démarre une tâche (environ 25’) et à faire une pause de 3 à 5 minutes entre 2 « tomates » et de 30’ au bout de la quatrième. Cela nécessite un timer qui nous met en tension (plutôt positive). Cette technique force à aller à l’essentiel, à faire simple et concis. Idéal pour les pensums qui émaillent notre journée de travail. On gagne alors un temps précieux. Les débuts sont un peu chaotiques car comme toute technique, celle-ci demande de l’entraînement. Après quelques jours de pratiques, on peut constater que le levier du time-boxing est assez redoutable. Et on a le droit de faire des pauses !

• procrastiner : la procrastination est souvent présentée comme un pêcher professionnel. Et pourtant : on vous confie une tâche dont vous ne comprenez ni le sens ni la valeur, procrastinez ! 1 fois sur 2, le demandeur aura oublié pourquoi il vous a sollicité et pour les 50% restants il sera bien obligé de vous donner le sens pour faire avancer le travail.

• ne pas planifier de réunion récurrente avant 9h et après 17h : il reste tout de même plus de 8h pour échanger, décider, innover,… en groupe, ce qui est amplement suffisant ! En plus, cela permet de dégager du temps pour traiter des sujets de fond… ou partir plus tôt lorsque l’activité est moindre.

Vie privée : 5 règles d’hygiène de vie personnelle pour se préserver

• Eviter l’envoi de mails professionnels. En attendant le lendemain, on se rend souvent compte que certains mails ne présentent pas de caractère d’urgence, voire deviennent obsolètes. Sans oublier le principe du pollueur/payeur qui marche aussi pour les mails : plus on en envoie, plus on en reçoit. Sans tomber dans le « zéro mail » illusoire, mettre sa messagerie au régime n’est pas une mauvais chose.

• Privilégier des lieux calmes pour travailler à la maison et surtout adopter une bonne posture. Le travail à la maison est mécaniquement rapide et on s’expose un peu plus à de futurs troubles musculo-squelettiques. Alors il vaut mieux préserver sa posture même à la maison et ne pas être avachi sur son canapé.

• S’imposer un sevrage numérique : Si les smartphones, les tablettes, les portables permettent de rester connecter à son activité professionnelle, faut-il pour autant qu’ils prennent le pas sur la vie privée ? Consulter ses mails ou SMS à table fait-il plus progresser notre efficience ou régresser les échanges familiaux/amicaux ?

• Déjeuner au moins deux fois par mois avec un proche. On ne le dit jamais assez mais la pause déjeuner ne cesse de se raccourcir et de plus en plus de personnes déjeunent devant leur PC. Déjeuner avec un proche, cela permet d’entretenir ou de renouer des liens mais c’est également l’occasion de faire un bon break pour revenir les idées plus fraiches.

• Lors de ses déplacements professionnels, se réserver un créneau systématique pour appeler ses proches tous les jours.

A défaut de sortir la vie professionnelle de la vie personnelle, on peut aussi introduire un peu de vie personnelle dans notre activité professionnelle !

Similar Posts:

Virginie Do Carmo

Share
Published by
Virginie Do Carmo

Recent Posts

LA CAF DU VAL D’OISE CHANGE D’ADRESSE

Implanté depuis 1981, 2 place de la Pergola à Cergy, le siège de la Caisse… Read More

4 septembre 2020

Comment organiser ses journées quand on vient de créer son entreprise ?

Le plus long quand on crée sa boîte, c'est d'activer son réseau et que le… Read More

4 septembre 2020

Summer Invest” : une édition 2020 majeure, le 16 septembre

Le mercredi 16 septembre 2020 de 14h00 à 19h00, la Chambre de Commerce et d’Industrie… Read More

4 septembre 2020

Livre et si on osait la bienveillance au travail

C’est ce que propose la coach et psychosociologue Christèle Albaret dans un guide illustré de… Read More

4 septembre 2020

Avis d’expert – Synology / Télétravail : comment optimiser le stockage et le partage entre collaborateurs

Du télétravail sauvage au télétravail organisé : comment optimiser le stockage et le partage entre collaborateurs… Read More

1 septembre 2020

This website uses cookies.