Il est maintenant prouvé que le bien-être au travail contribue à la performance professionnelle ! Cest pourquoi, salariés comme dirigeants souhaitent lencourager au sein des entreprises.
 
Toutefois, le bien-être au travail ne se décrète ni ne simprovise. Il doit être suscité par une politique de qualité de vie au travail qui sappuie sur des socles théoriques solides et des pratiques adéquates.
 
En effet, le plus souvent, le bien-être est mal compris : se sentir bien nest pas être bien. Le bien-être est une mécanique complexe, liée à la santé mentale positive. On ne peut donc le promouvoir à la légère au sein des entreprises.
 
Aussi, il convient de se départir des mises en pratique naïves, voire contre-productives : ce nest pas avec un baby-foot ou des massages seuls que lon contrebalancera les sollicitations négatives qui menacent la performance et la santé des salariés.
 
Doù la nécessité dadopter une méthode qui sappuie sur la psychologie, la sociologie, la gestion des RH
 
En conjuguant ces approches via une méthode éprouvée qui cadre avec les obligations légales, lauteur démontre comment le bien-être peut bénéficier aux entreprises comme aux salariés.