Catégories
Blog ressources humaines (RH)

L’externalisation RH en PME/ TPE : une mode ou une nécessité ?

Par Vanessa BONNETAIN – Fondatrice de « mes RH »

Dans un contexte de crise, il n’est pas étonnant que les entreprises tendent à rationaliser leurs coûts mais au-delà d’un simple effet conjoncturel, l’externalisation est aussi une tendance structurelle.

Les avantages de l’externalisation sont en effet nombreux :
Avoir une visibilité et une maîtrise des coûts,
Se concentrer sur son cœur de métier,
Gagner en fiabilité et en efficacité en s’appuyant sur des professionnels experts dans leur domaine,
Assurer une flexibilité bien plus importante que si ces services étaient gérés en interne.

Les Ressources Humaines ne sont pas en reste, historiquement d’abord sur les activités suivantes :
Gestion de la paie,
Formation,
Gestion administrative du personnel,
Recrutement.

Tout dépend certes de la taille de l’entreprise : dans les grands groupes, l’externalisation permet de sécuriser les fondamentaux de la fonction RH (paie, administration du personnel…) et de se concentrer sur les activités dites « à forte valeur ajoutée » : politique RH, développement des compétences, accompagnement des managers…

Mais quid de la gestion des Ressources Humaines dans les TPE/ PME généralement dépourvues d’experts de la fonction? Dans les plus petites PME ou dans les TPE, les fondamentaux RH sont historiquement gérés par le personnel administratif de l’entreprise qui par définition n’est pas dédié exclusivement à ces dossiers et n’a pas toujours la compétence pour les traiter. Ces sociétés n’ont pourtant ni les moyens ni la nécessité de recruter un(e) Responsable RH à temps complet en charge de ces questions.
Pourtant la fonction RH en pâtit forcément : « Ainsi, entre les PME et les grandes entreprises, la fracture RH se creuse. […] 80 % des DRH des grandes entreprises déclarent que l’entretien annuel d’évaluation est leur outil favori et que 90 % des cadres passent un entretien annuel, alors que 68 % « seulement » des PME de moins de 300 salariés ont mis en œuvre des entretiens individuels, et quand ils ont été mis en œuvre, ils ne concernent la majorité des salariés « que » dans 43 % des entreprises » Alors, c’est souvent le cabinet d’experts comptables, partenaire de l’entreprise dès ses débuts, qui propose aux entreprises la gestion des paies des salariés. Les TPE/PME établissent alors une relation de confiance qui les amène souvent à les solliciter sur des questions RH sortant pourtant de leur champ de compétence. A l’autre bout de la chaîne, des avocats en droit social assistent et représentent les sociétés mais souvent sur des précontentieux ou contentieux.

Au-delà de la législation sociale qui se complexifie, les entreprises ont déjà un grand nombre d’obligations légales RH quel que soit leur niveau d’effectif. En voici un échantillon non exhaustif :
Ainsi apparaissent sur le marché des sociétés d’externalisation RH, sorte de DRH externalisées capables d’intervenir à la demande sur tout sujet RH : audit RH et mise en norme, recrutement, disciplinaire, veille sociale, accompagnement de l’entreprise dans l’organisation des élections professionnelles…
Ces sociétés d’externalisation RH peuvent ainsi professionnaliser les équipes administratives en place en les formant. L’avantage de cette solution est la possibilité d’avoir recours à des experts de la fonction RH, à la demande, afin de répondre aux nombreuses obligations RH, y compris dans les TPE/ PME, parfois à la traîne sur certains sujets par méconnaissance de la législation du travail.