L’automatisation du traitement des données, la priorité des DAF en 2020

Par Bruno Fadda, contrôleur de gestion chez Robert Half

Le rôle du DAF évolue, tout comme ses priorités. Si les DAF estiment aujourd’hui que la conformité à la réglementation est leur préoccupation numéro 1, on note que le fait de suivre le rythme des changements technologiques est de plus en plus important à leurs yeux, et deviendra même la priorité majeure en 2020.

Les développements technologiques ont un grand impact sur les équipes financières et vont devenir un facteur prédominant dans les années à venir. La fonction financière est de plus en plus automatisée, afin de garantir une plus grande efficacité des traitements des données. Cela se renforcera 2020 car le besoin d’analyse rapide et efficace de l’information va continuer à croître.

La fonction financière, de plus en plus multitâches

Les DAF ont identifié un certain nombre de défis que devra relever la fonction financière en 2020. Arrivent en tête : les opportunités de développement à 25%, la gestion efficace du temps avec un plus grand volume de travail à 23% et la communication interne et externe à 18%. Cela impose aux DAF de continuer à se former sur les missions régaliennes, d’être en veille constante sur les sujets de fiscalités et normes comptables et également au niveau des technologies logicielles.

Par ailleurs, les prérogatives des DAF devraient être de plus en plus orientées « Business » : l’aide au pilotage de la performance de l’entreprise va devenir une partie majeure de leur mission. On attend d’eux qu’ils offrent des conseils stratégiques afin d’appuyer leurs visions. Pour assumer cette nouvelle position, ils devront développer leurs aptitudes à communiquer.

Le challenge des nouvelles générations : expertise et savoir-être requis

La pénurie de compétences est un problème connu des services financiers : plus de 78% des DAF ont eu des difficultés à trouver des candidats compétents. C’est une tendance qui pourrait se confirmer à l’avenir. Les compétences techniques ne seront plus les seules qualités indispensables pour ces professionnels. Ils auront à développer des compétences dites « soft » et en priorité les qualités du leadership ou de la communication.

« Planifier les besoins en ressources est un enjeu important pour tout DAF qui pense à l’avenir de la fonction financière. Cela implique d’avoir la compréhension des compétences dont il aura besoin et d’identifier aussi les faiblesses de ses équipes.» explique Bruno Fadda, directeur au sein de Robert Half. « Les chantiers sont très nombreux pour les DAF. Certains d’entre eux ont déjà pris les devants et mettent en place des plans d’optimisation de leurs ressources, des plans de formation et des plans de recrutement. Ils sont également en veille technologique en vue d’améliorer en permanence leurs processus financiers pour le plus grand bénéfice de l’entreprise. C’est une bataille qui se gagnera dans la durée, en faisant preuve d’agilité ! »

Similar Posts:

Virginie Do Carmo

Share
Published by
Virginie Do Carmo

Recent Posts

LA CAF DU VAL D’OISE CHANGE D’ADRESSE

Implanté depuis 1981, 2 place de la Pergola à Cergy, le siège de la Caisse… Read More

4 septembre 2020

Comment organiser ses journées quand on vient de créer son entreprise ?

Le plus long quand on crée sa boîte, c'est d'activer son réseau et que le… Read More

4 septembre 2020

Summer Invest” : une édition 2020 majeure, le 16 septembre

Le mercredi 16 septembre 2020 de 14h00 à 19h00, la Chambre de Commerce et d’Industrie… Read More

4 septembre 2020

Livre et si on osait la bienveillance au travail

C’est ce que propose la coach et psychosociologue Christèle Albaret dans un guide illustré de… Read More

4 septembre 2020

Avis d’expert – Synology / Télétravail : comment optimiser le stockage et le partage entre collaborateurs

Du télétravail sauvage au télétravail organisé : comment optimiser le stockage et le partage entre collaborateurs… Read More

1 septembre 2020

This website uses cookies.